Zacharie, Jean, Raymond, Gabriel… et les autres

“Je consacre cette maison…, en y plaçant Mon Nom à jamais ; Mes yeux et Mon coeur y seront toujours.” (1R.9:3)

Dieu dans Son infinie Miséricorde a consolidé les barres des portes de ce Puits qui Lui est entièrement dévoué. Dans ses murs Il a béni Ses enfants. Il leur révèle Sa paroles, Ses volontés et Ses lois ~ Toi qui le visites aujourd’hui, qu’Il te bénisse aussi et te garde en Son Amour toujours.

PAROLE DE DIEU 

J’espère le Seigneur de toute mon âme ; je l’espère, et j’attends sa parole.

Evangile de Jésus-Christ selon saint Luc 1,57-66.80.

Quand fut accompli le temps où Élisabeth devait enfanter, elle mit au monde un fils. Ses voisins et sa famille apprirent que le Seigneur lui avait montré la grandeur de sa miséricorde, et ils se réjouissaient avec elle. Le huitième jour, ils vinrent pour la circoncision de l’enfant. Ils voulaient l’appeler Zacharie, du nom de son père. Mais sa mère prit la parole et déclara : « Non, il s’appellera Jean. » On lui dit : « Personne dans ta famille ne porte ce nom-là !» On demandait par signes au père comment il voulait l’appeler. Il se fit donner une tablette sur laquelle il écrivit : « Jean est son nom. » Et tout le monde en fut étonné. À l’instant même, sa bouche s’ouvrit, sa langue se délia : il parlait et il bénissait Dieu. La crainte saisit alors tous les gens du voisinage et, dans toute la région montagneuse de Judée, on racontait tous ces événements. Tous ceux qui les apprenaient les conservaient dans leur cœur et disaient : « Que sera donc cet enfant ? » En effet, la main du Seigneur était avec lui. L’enfant grandissait et son esprit se fortifiait. Il alla vivre au désert jusqu’au jour où il se fit connaître à Israël.

– Acclamons cette Parole de Dieu

Gloire à Dieu qui envoie Sa parole sur la terre: rapide, Son verbe la parcourt. Étonnantes sont Ses œuvres
toute mon âme le sait. Amen Alléluia +


M E D I T A T I O N

“la main du Seigneur était avec lui.”

 

« Que sera donc cet enfant ? »

C’est la question que se sont posée tous ceux qui avaient appris la naissance de Jean, cousin de Jésus. Jean était un enfant spécial certes – la main du Seigneur était avec lui – et sa venue au monde fut remarquée car elle fut entourée d’événements mystiques, – d’où le questionnement.

Toutefois, c’est aussi la question que se pose tout parent quand son enfant naît, une question entourée de surprise et de curiosité :

« Que sera donc cet enfant ? »

Pour tout parent chaque enfant est un mystère car il est unique.

Hier soir j’ai reçu la nouvelle du décès d’un proche. C’est sa fille qui me l’a annoncé en ces termes : “papa nous a quittés cette nuit après deux mois d’hospitalisation et 95 ans d’amour et de bonté.”

J’ai pleuré ! Non seulement parce que j’étais triste du décès de quelqu’un que j’aimais bien, mais très émue par les paroles que sa fille a eues envers lui… “95 ans d’amour et de bonté”.

Voilà bien là un bel hommage qui dit bien ce que cet homme a été toute sa vie. C’est aussi et sans conteste la réponse à la question que s’était posée ses parents à sa naissance il y a 95 ans de cela.

Ceci dit, il y a un grand mérite et une certaine humilité à se taire sur soi même et à laisser les autres parler de soi à la fin de sa vie. Quand je visite les réseaux sociaux je suis toujours étonnée de voir combien nos jeunes aujourd’hui n’hésitent pas à parler d’eux-mêmes, à dire qui ils sont et ce à un très jeune âge, alors même qu’ils ne savent pas encore qui ils sont et ce que sera leur lendemain. C’est comme si, ils étaient pressés de se découvrir – et surtout que le monde entier les découvre et sache qu’ils existent.

De lui, Jean a parlé. Il était alors un adulte. Il disait qui il était et pourquoi il était seulement quand on le lui demandait et pour qu’on ne le prenne pas pour quelqu’un d’autre :

“Moi je suis la voix de celui qui crie dans le désert: Aplanissez le chemin du Seigneur, comme a dit Esaïe, le prophète.”(Jean 1:23)

Jean n’était pas n’importe – il était non seulement le cousin du Fils de Dieu – Le Sauveur des hommes, mais celui qui fut envoyé par Dieu pour préparer Sa venue dans le monde; et quand Celui-ci est arrivé, il a su se retirer, s’effacer, diminuer afin de Le permettre de grandir et de bien remplir Sa Mission.

Jean Le Baptiste est un grand modèle pour nous tous disciples du Sauveur. Il serait sans nulle doute d’un grand secours à nos jeunes, si seulement ils prenaient la peine de s’inspirer de sa courte vie…

En ce jour où nous le fêtons, offrons cela en prière à Dieu notre Père, mais d’abord louons Le qui nous a envoyé un si grand Messager du Ciel et Modèle de Vie Terrestre.

 

A C T I O N  de  G R A C E

Notre Père qui est aux cieux, nous Te bénissons, nous Te louons, et nous Te rendons grâce pour la vie de Jean le Baptiste. Il n’était pas un homme qui s’est fait remarquer par sa grande sagesse et son intelligence hors du commun, mais par son zèle à vouloir toujours faire Ta Volonté, son courage à se tenir debout pour Toi devant les gens, et son grand dévouement à la Mission que Tu lui avais confiée. Sa vie a sanctifié Ton Nom, fait que Ton Règne vienne, et que Ta Volonté soit faite sur la Terre comme au Ciel. Donne à nos jeunes d’aujourd’hui d’en faire autant sinon plus que Jean, en leur accordant beaucoup d’humilité. Pardonne leur leur sens trop développé de l’égo – ils sont encore si jeunes et ne savent pas ce qu’ils font -, mais accorde nous, leurs parents et grands parents, éducateurs, “coach”, mentors, tuteurs, guides, que sais-je encore, de savoir les diriger, les conduire, les accompagner, prendre dans notre temps pour nous intéresser à ce qu’ils font et voudraient faire, à être avec eux, à les écouter, les encourager, les consoler, à Te les faire découvrir surtout, qu’ils sachent que sans Toi, ils ne pourront rien faire de leurs vies. Surtout Père, apprends nous à nous aimer afin que nos jeunes Te découvrent et Te reconnaissent, Toi Dieu d’Amour. Rends nous, adultes qui les entouront, capables d’humilité et de bravoure, non pour écraser l’autre, l’humilier ou le dépasser, faire plus que lui, mais suffisamment pour être dans l’amour et exister dans le respect, selon Ton Désir et Ta Volonté. Père ne laisse pas nos jeunes entrer en tentation de mal agir et mal se conduire, mais délivre les du Malin qui rôde autour d’eux car il sait que Tu comptes sur eux pour refaire notre monde de demain. Pardonne nous si jusqu’aujourd’hui nous n’avions pas pris conscience du sérieux de notre rôle aupres d’eux. Que notre souci désormais soit de préparer Ta venue dans leurs coeurs. Qu’ils découvrent tôt le chemin de l’amour.

Dans le même souffle je Te prie pour ce proche qui vient de mourir Père, et qui est sur le chemin du retour vers Ta Maison. Ouvre lui tout grandes les portes à la vie éternelle de délices avec Toi. Baptisé dans l’amour de Jésus il le fut et a vécu. Je l’ai connu alors que j’étais encore toute petite. C’est pourquoi j’ose Te dire Père, en témoin de la Vérité, qu’il a bien mérité qu’aujourd’hui Tu le prennes avec Toi dans Ton Paradis. Dans Ta grande Miséricorde souviens Toi de lui et tends l’oreille à ma prière Père, que je T’offre par Jésus-Christ. J’espère en Toi, Abba Papa. Je rends grâce à Ton Nom pour Ton Amour et Ta Vérité. Je Te bénis pour toutes les merveilles d’amour que Tu as accomplies dans la vie de ce vieillard, et celles que Tu accompliras dans la vie de nos jeunes aujourd’hui. Amen Merci Père. +

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.