… et vous serez sauvés

” Fils d’homme, je fais de toi un guetteur… Lorsque tu entendras une parole de ma bouche, tu les avertiras de ma part.”

Ezéchiel 3:17


Qu’il est bon de Te rendre grâce Seigneur, de chanter pour ton nom, Dieu Très-Haut, d’annoncer dès le matin ton amour,  ta fidélité, au long des nuits. Parle Seigneur ! Ton serviteur écoute.

Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 5,43-48.

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Vous avez appris qu’il a été dit : ‘Tu aimeras ton prochain et tu haïras ton ennemi’. Eh bien ! moi, je vous dis : Aimez vos ennemis, et priez pour ceux qui vous persécutent, afin d’être vraiment les fils de votre Père qui est aux cieux ; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, il fait tomber la pluie sur les justes et sur les injustes. En effet, si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense méritez-vous ? Les publicains eux-mêmes n’en font-ils pas autant ? Et si vous ne saluez que vos frères, que faites-vous d’extraordinaire ? Les païens eux-mêmes n’en font-ils pas autant ? Vous donc, vous serez parfaits comme votre Père céleste est parfait. »


"vous serez 
parfaits 
comme votre Père céleste 
est parfait"

Vous aimerez les bons comme les méchants, vos amis comme vos ennemis, ceux qui vous aiment et ceux qui ne vous aiment pas. Bref, vous pratiquerez la religion de l’amour ! En grandes lignes voici la recette de notre Seigneur pour être parfait comme Le Père est parfait.

Hier, un homme est entré dans un lieu de prière et a tué 49 personnes ! Comment l’aimer après ce qu’il a fait ? Au lendemain de ce drame, beaucoup de personnes, surtout celles qui ont perdu leurs proches, disent et pensent que c’est impossible. Comment les blamer ?

Cependant, mes biens chers frères et soeurs, nous aimons notre Père des Cieux, et nous ne voulons pas Le déplaire, ni aller contre Sa Volonté. Son coeur ce matin cri vers nous : “Je ne veux pas qu’un seul de Mes petits ne soit perdu ” (Mt.18:14)

Alors, comment faire ? Comment arriver à l’aimer et prier pour cette âme perdue ?  Tournons-nous ce matin vers Le Spécialiste de l’Amour, notre Seigneur Jésus Christ, et écoutons ce qu’Il a à nous dire sur le sujet. Demandons Lui en toute humilité de nous envoyer Le Saint Esprit afin qu’Il éclaire toutes les Paroles qu’Il nous révélera….

Et Jésus répondit :

Ne crains pas, c’est Moi qui te viens en aide. (Is,41,13) Sans moi vous ne pouvez rien faire (Jn.15:5) Celui qui aime son frère demeure dans la lumière, et il n’y a en lui aucune occasion de chute. Mais celui qui a de la haine contre son frère est dans les ténèbres : il marche dans les ténèbres sans savoir où il va, parce que les ténèbres ont aveuglé ses yeux. (1 Jn 2:10-11) Comme le Père m’a aimé, moi aussi je vous ai aimés. Demeurez dans mon amour. Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, comme moi, j’ai gardé les commandements de mon Père, et je demeure dans son amour. (Jn.15:9)

L’amour est un sentiment Seigneur, et il ne se commande pas. Soit tu aimes ou tu n’aimes pas. C’est comme ça. Or Tu nous le présentes comme un commandement applicable envers tous et dans tous les cas. Comment peut-on aimer sur commande Seigneur un être aussi détestable ? Toi seulement peut nous aider. Nous savons que Tu es tout-puissant et ce que Tu conçois, Tu peux le réaliser. (Jb.42:2) Aide nous…

Et Jésus répondit :

Changez votre pensée. L’amour n’est pas un sentiment, mais plus qu’un commandement, il est une obéissance. Faites qu’à travers ce drame vous arriviez à comprendre que l’amour de Dieu n’a pas de limites. Lui qui est mort aussi bien pour vous que pour celui qui s’est fait aujourd’hui votre ennemi, veut que vous sortiez de ce drame qui vous uni dans les larmes, les vainquers de l’Ennemi véritable ! L’amour de Dieu n’a pas de frontières ni de race ni de couleur, voilà pourquoi il ne peut être ressenti mais pleinement vécu. Puissiez vous arriver à travers ce drame à vous dépasser, à quitter la Terre pour rejoindre le chant des anges appréciant que tous les hommes sont frères — sans exclure celui-là même qui a tué ! Puissiez vous arriver à le récupérer par vos prières désintéressées, et chasser ainsi le véritable Ennemi. Faites les monter en pensant que ce matin, Papa a fait se lever Son soleil sur lui aussi en criant : “Je ne veux pas que cette brebis soit perdue. Quittez toutes les autres et allez la chercher là où on l’a enfermée. Faites mourir en elle L’Ennemi véritable…, et vous serez sauvés. Merci Mes enfants +

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.