à la génération incroyante et dévoyée, ceci dit en passant

« Viens siéger au milieu de nous et expose-nous ta pensée, car Dieu t’a donné le privilège des anciens. » †(Daniel 13:50)


Le samedi de la 18° semaine du temps ordinaire

LECTURES DU JOUR

Livre d’Habacuc 1,12-17.2,1-4.

“Je vais me tenir à mon poste de garde, rester debout sur mon rempart, guetter ce que Dieu me dira, et comment il répliquera à mes plaintes.”

Psaume 9(9A)

“le Seigneur juge le monde avec justice et gouverne les peuples avec droiture. Jamais Il n’abandonnes ceux qui le cherchent. Attentif au sang versé, il se rappelle, il n’oublie pas le cri des malheureux.”

Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 17,14-20

En ce temps-là, un homme s’approcha de Jésus, et tombant à ses genoux, il dit : « Seigneur, prends pitié de mon fils. Il est épileptique et il souffre beaucoup. Souvent il tombe dans le feu et, souvent aussi, dans l’eau. Je l’ai amené à tes disciples, mais ils n’ont pas pu le guérir. »
Prenant la parole, Jésus dit : « Génération incroyante et dévoyée, combien de temps devrai-je rester avec vous ? Combien de temps devrai-je vous supporter ? Amenez-le-moi. » Jésus menaça le démon, et il sortit de lui. À l’heure même, l’enfant fut guéri. Alors les disciples s’approchèrent de Jésus et lui dirent en particulier : « Pour quelle raison est-ce que nous, nous n’avons pas réussi à l’expulser ? » Jésus leur répond : « En raison de votre peu de foi. Amen, je vous le dis : si vous avez de la foi gros comme une graine de moutarde, vous direz à cette montagne : “Transporte-toi d’ici jusque là-bas”, et elle se transportera ; rien ne vous sera impossible. »


Seigneur donne moi un coeur qui écoute et qui comprend.

“si vous avez de la foi gros comme une graine de moutarde rien ne vous sera impossible”

Nous voilà informés ! La foi en Dieu est ce qui rend toute chose possible puisqu’Il est Le Dieu vivant, Le Dieu agissant, Le Dieu tout-puissant, Le Dieu de l’impossible.

Comment est-ce que je le sais ? Tout simplement parce que pour moi Il a fait l’impossible ! J’étais perdue, emprisonnée, alors j’ai crié vers Lui, et Il est venu me chercher, me libérer, m’accorder une vie de grâces de Sa Présence. Je marche avec Lui, Il marche avec moi. Chaque matin et plusieurs fois pendant la journée, jusqu’au moment de me coucher, je L’avise et Il m’avise. Dieu est présent dans ma vie – avec Lui j’entretiens une relation en esprit et en vérité, et je fais tout mon possible afin que ma vie manifeste Sa gloire.

“Je vais me tenir à mon poste de garde, rester debout sur mon rempart, guetter ce que Dieu me dira, et comment il répliquera à mes plaintes.”

S’il paraît tarder, alors je L’attends, car Je sais qu’Il viendra. Il est toujours venu. Il viendra toujours. Je ne crois plus, je sais !

La foi en Dieu est une certitude. Je ne crois plus que Dieu existe, je sais qu’Il est présent !

“Tu as bien de la chance maman”, me dit souvent et tristement une de mes petites qui est comme ma propre fille. “Moi dans ma vie Il n’intervient pas !” D’habitude je ne sais pas trop comment lui répondre malgré que je sache que ce n’est pas vrai – je vois l’oeuvre de Dieu en elle et dans sa vie, mais elle ne Le voit pas comme je Le vois, elle ne L’entend comme je L’entends. C’est sans doute cela ma “chance” comme elle le dit. Moi je dis que c’est une Grâce, de Dieu Lui-même ! Et que je n’ai rien fait d’autre pour le mériter, que crier vers Lui !

“Le Seigneur juge le monde avec justice et gouverne les peuples avec droiture. Jamais Il n’abandonne ceux qui le cherchent. Attentif au sang versé, il se rappelle, il n’oublie pas le cri des malheureux.”

Ma foi aujourd’hui est une Grâce de La Miséricorde que j’ai reconnue, car je n’ai pas toujours eu une telle foi. Et je sais que ce n’est pas terminé non plus – ma foi doit encore augmenter, et moi, diminuer.

J’ai du traverser par bien des épreuves pour pouvoir tenir aujourd’hui spirituellement sur mes deux pieds. J’ai souvent essayer de gérer les épreuves toute seule, et au final je me suis cassée le nez. Finalement c’est Lui qui a eu le dernier mot car finalement, épuisée, j’ai lâché prise en Lui faisant cet aveu :” Ce bâteau Seigneur, à partir de maintenant c’est Toi qui le pilote!” Et Il ne S’est pas fait prier !

La foi est le chemin qui mène aux Grâces ! Elle est cette clé qui ouvre la porte derrière laquelle Dieu ramasse Ses Grâces. Il sait Lui combien j’aimerai donner cette clé au monde des incroyants. Il sait aussi que je ne sais pas comment faire…

Alors tôt ce matin, Il m’a envoyé Son Esprit qui m’a attirée vers le “commentaire du jour” que d’habitude je ne lis pas, et j’ai toute de suite compris qu’Il me donnait là matière à entretenir le sujet avec cette petite, surtout qu’aujourd’hui, c’est le jour où elle vient passer l’après-midi avec moi. Tu es grand Papa, et si Bon … merci merci merci… Aujourd’hui même je sais qu’elle sera sur le chemin du Paradis de la foi. Je sais a présent comment je vais lui présenter la chose. Je commencerai par mettre des gants parce que la foi est un sujet qu’elle n’aime pas discuter. Je commencerai par lui dire :

” Ma chérie, tu vois la soupière de tante Anna qui est là sur le bahut – tante Anna qui aurait eu aujourd’hui 200 ans,- eh bien je te la donnerai en héritage ! Comme jadis elle a brillé et orné le bahut de tante Anna, servit à ses repas, puis à ceux de mes grands-parents, aujourd’hui aux miens, j’aimerai qu’elle luise et orne demain ton bahut, qu’elle serve à tes repas. J’aimerai que toi aussi tu deviennes son gardien. Comme je l’ai entretenue, tu l’entiendras, afin qu’elle continue à luire, à décorer, à servir ! Chaque jour tu la dépoussiéreras… et en le faisant, tu penseras à moi, et plus tard l’une de tes filles fera la même chose.

Comme je connais bien cette petite, je sais qu’elle devinera qu’il y a autre chose qui vient. Déjà je l’entends entrain de me dire : “Maman, (toutes mes petites m’appellent ainis), mais ou veux-tu en venir avec la soupière de tante Anne ! Je sens bien que tu tournes autour d’un pot rempli de surprises !” Et elle n’aurai pas tort. Alors je lui répondrai :

“Ma fille, de même que je te transmets aujourd’hui la soupière de tante Anna, de même je t’ai transmise ma foi le jour de ton baptême. Comme tu sais c’est ce que j’ai de plus précieux ! Il est temps pour toi de commencer à t’en occuper… l’entretenir, tous les jours la dépoussiérer…Tu vois ma fille, malgré que la foi est une Grâce de Dieu qui est retransmise par le baptême, elle ne devient Grâce aux autres Grâces de Dieu que quand nous l’entretenons, quand nous allons souvent à Lui avec le peu que nous avons, pour Lui demander de l’augmenter !

« Seigneur, augmente en nous la foi »

(Luc 17:5).

La foi, vois-tu ma chérie, elle doit sortir du “ouïe-dire” et de “l’on m’a dit”, pour se transformer en “je-dis”, “j’affirme”- “je crois”- “je sais” !

“Seigneur, je ne suis pas digne que tu entres sous mon toit, mais dis seulement une parole et mon serviteur sera guéri.”

(Matthieu 8:8)

L’eau du baptême ne suffit pas à alimenter la foi. Elle est une base simplement. Pour grandir et s’affirmer, elle a besoin d’être huilée – recouverte d’une épaisse couche d’huile, afin que le jour où l’on reçoit le baptême du feu de l’Esprit Saint, elle s’embrase et devienne incendie impossible à éteindre !

Il est temps de dépoussiérer ton âme ma petite. Il est temps d’aller vers Dieu ton Papa des cieux et Lui demander de préparer ton âme afin que quand la vague d’huile précédent le feu de l’Esprit arrivera, elle soit prête à la recevoir en Onction Sainte !

N’est-ce pas Seigneur ? Que dis-tu à cette petite que voici ?

Et Le Saint Esprit répondit :

Heureux l’homme qui ne se fait pas à lui-même de reproches et qui ne sombre pas dans le désespoir. C’est ce qu’hélas fait ta petite ! Voilà pourquoi sa foi est faible. Les reproches qu’elle s’inflige à cause du mal que le monde lui fait, la rend triste – ce qui la conduit au désespoir qui la mène aux regret éternels et non au repentir. Or ce que Dieu attend d’elle c’est le repentir sincère qui ne laisse pas de place aux regrets éternels qui conduisent à la mort de la foi, à la mort de l’âme. Par contre la tristesse vécue selon Dieu, produit l’empressement, le zèle, le désir de croire et de grandir dans la foi pour plus de purification.*

Oui Seigneur, merci… Amen Alléluia ! Donc pas besoin de lui raconter tout mon baratin au sujet de la soupière de tante Anna, du baptême d’eau et de l’huile et du feu… si pour elle c’est une question de tristesse, de désespoir, de regrets, de repentir…

Et Le Saint Esprit répliqua :

Ceci dit en passant petit coeur, ceci dit en passant! Tout le monde ne vit pas sa foi de la même manière malgré que le principe d’accueil de tout ce qui est dit sous Mon Inspiration, soit le même pour tous. Amen Alléluia † A présent va publier tout celà 

♥Je cours Seigneur, je vole, pour la gloire de Dieu et le salut des Hommes♥

Et de loin j’entendis encore La Voix du Saint Esprit qui disait :

Ceci dit en passant : l’huile qui s’est déversée aux large de vos côtes et qui gagne en ce moment vos plages, est une huile sainte – L’Onction qui vient de Dieu, votre Père des Cieux. Elle signifie que l’heure de sortir de votre sommeil est arrivé ! Aujourd’hui, en effet, le salut est plus près de vous qu’au moment où vous avez cru. * Cessez donc de vous prendre à la gorge. Vous aviez bien travaillé au moment ou la pandémie était entrée dans votre pays. Dans la solidarité vous avez lutté tous ensemble dans le respect, et aujourd’hui vous en êtes libérés. Pourquoi recommencer à vous battre et à vous insulter, à reclamer des démissions à tort et à travers, à susciter la guerre, alors que chaque main est nécessaire pour lutter contre toute invasion, toute dévastation ! Ceci dit en passant petit coeur, ceci dit en passant !

References Biblique

*(Siracide 14:2)(2 Corinthiens 7)(Romains 13:11)

Je t’aime Seigneur, ma Joie, ma Force. C’est Toi que mon coeur a cherché. C’est Toi qu’il a trouvé.❤


clique sur le Livre des Saintes Ecritures, pour recevoir ton petit coup de Coeur de Jésus ❤

2 réflexions au sujet de « à la génération incroyante et dévoyée, ceci dit en passant »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.