“Veillez!”

Accueil Pourquoi ce puits ? Que nous sommesLa cruche t’y conduira

BON DIMANCHE dans LE SEIGNEUR

Bénis sois-Tu Père pour toutes Tes œuvres – merveilles sur la Terre des vivants. Bénis sois-Tu pour Ta sainte présence Trinitaire dans nos vies et en ce puits. Privés de la communion Eucharistique, et de la Réconciliation en Eglise, Tu es venu T’offrir à nous en Ta Parole. Ains nous demeurons en Toi et Toi en nous pour toujours. Amen †

Que celui qui est arrivé jusqu’à ce puits entende ce qui est dit

‘VENEZ ET VOUS VERREZ’ !

Que celui qui entend dise aussi Venez ! Que celui qui a soif, vienne!

Que celui qui le désire, prenne de l’Eau de la Vie gratuitement!

(Ap.22,17)

«L’amour n’est pas aimé; l’amour dans ce monde est toujours crucifié»

frère François

Méditation : L’ENFANT DE L’AMOUR

Une Nouvelle page : EN ATTENDANT

LA COMMUNION DU JOUR

PREMIER DIMANCHE D’AVENT

Le Temps de L’Avent n’est pas un temps qui passe et revient chaque année ! Il est une promesse d’un état constant d’éveil – le sortir de soi pour rencontrer DIEU en soi – à acquérir d’abord en veillant, en se prêtant au sommeil de reconstruction de soi et du monde autour de soi.  Une fois l’éveil acquis, on n’attend plus le petit Jésus.  On veille sur Lui tandis qu’Il veille sur le monde qui L’attend toujours.

Seule une vie de piété permet l’éveil !  Dieu EST en chaque prière, chaque oraison, chaque adoration, chaque lecture, chaque méditation, chaque contemplation, chaque discernement, chaque partage de Sa Parole, chaque émerveillement de Sa Grâce, chaque moment passé à parler de Lui…

Dieu est aussi en nos déceptions, nos colères, nos attentes des autres, nos frustrations… Nous sommes nos propres ennemis quand nous attendons trop de nous-mêmes et des autres, alors que TOUT EST GRACE en Celui qui EST GRACE !

Aujourd’hui encore Le Seigneur vient nous demande de VEILLER  ! Cessons donc nos vaines attentes puisqu’Il est déjà là, en toute chose, en tout et tous !

TOUT EST GRACE !

« Cherchez et vous trouverez ; frappez et l’on vous ouvrira. » (Mat.7:8)

‘Cherchez en lisant, vous trouverez en méditant. Frappez en priant, vous entrerez en contemplant.’

Au nom du Père par le Fils dans le Saint Esprit – pour la gloire de Dieu et le salut des hommes Amen †

Seigneur, je ne suis pas digne de Te recevoir, mais dis seulement une Parole et mon âme sera guérie, prête à discerner dans la simplicité et l’humilité, Tes Saintes Paroles.

Prends, Seigneur et reçois, toute ma liberté, ma mémoire, mon intelligence et toute ma volonté; Tout ce que j’ai et possède, c’est Toi qui me l’as donné: A Toi, Seigneur, je le rends Tout est à Toi, disposes-en selon Ton entière volonté. Donne-moi, ton amour et ta grâce : c’est assez pour moi. (Ignace de Loyola)

Remplis ma bouche, ô Marie, de la grâce de ta douceur. Éclaire mon intelligence, toi qui as été comblée de la faveur de Dieu. (St Ephrem)

Textes liturgiques du jour

Livre d’Isaie 63 *Psaume 80*1 Corinthiens 1, 3-9*Marc 13, 35-37

LE SAINT DU JOUR

BIENHEUREUSE MARGUERITE de SAVOIE

(1383-1464)

L’enfance de cette princesse fut tout angélique ; elle n’eut de cet âge que la petitesse, l’innocence et la grâce. Obligée de sacrifier ses goûts pour la virginité aux intérêts du bien public, elle brilla, dans le mariage, par toutes les vertus qui font la sainte épouse, la pieuse mère, la parfaite maîtresse de maison, en même temps que la princesse accomplie. Sa maison était réglée comme un monastère, elle n’y souffrait ni le vice, ni les mauvaises habitudes, y faisait faire la prière et veillait à ce que tous observassent fidèlement les devoirs de la religion… lire la suite >>

source : Evangelizo.org

« Tu étais irrité par notre obstination dans le péché, et pourtant nous serons sauvés. Personne n’invoquait ton nom, nul ne se réveillait pour recourir à toi. Car tu nous avais caché ton visage, tu nous avais laissés au pouvoir de nos péchés. Pourtant, Seigneur, tu es notre Père. Nous sommes l’argile, et tu es le potier : nous sommes tous l’ouvrage de tes mains.»

«Du haut des cieux, regarde et vois : visite cette vigne, protège-la, celle qu’a plantée ta main puissante, le rejeton qui te doit sa force. Que ta main soutienne ton protégé, le fils de l’homme qui te doit sa force. Jamais plus nous n’irons loin de toi : fais-nous vivre et invoquer ton nom !»

«Ainsi, aucun don spirituel ne vous manque, à vous qui attendez de voir se révéler notre Seigneur Jésus Christ. C’est lui qui vous fera tenir solidement jusqu’au bout, et vous serez sans reproche au jour de notre Seigneur Jésus Christ. Car Dieu est fidèle, lui qui vous a appelés à vivre en communion avec son Fils, Jésus Christ notre Seigneur.»

« Ce que je vous dis là, je le dis à tous : Veillez ! »

Aucun don spirituel ne manque à celui qui attend de voir se révéler notre Seigneur Jésus Christ, affirme St Paul.  Si nous allons plus loin dans sa pensée, nous dirons qu’en effet aucun don spirituel ne manque à qui vit comme Le Maître : dans La Lumière, dit la Vérité, et poursuit Le Chemin en gardant en toute circonstance un cœur charitable et miséricordieux.  Son sens de l’éveil lui vient de sa propre reconnaissance de qui il était en vérité avant de Le rencontrer : un obstiné du péché, un être souillé dont toutes les belles actions étaient comme des vêtements salis, un être desséché que le vent aisément emportait ; une personne qui n’invoquait pas Son nom, ni ne se réveillait pour recourir à Lui, tellement bien que Dieu Lui-même lui avait caché Son visage, l’avait laissé au pouvoir de ses péchés. 

Le don spirituel : l’éveil de l’âme aux choses du Ciel, sa capacité non seulement de discerner la Parole de Dieu, de prophétiser, de prêcher, d’annoncer la Bonne Nouvelle de l’Evangile, mais surtout d’aimer Dieu et son prochain comme lui-même, puise sa source dans le repentir et l’humble reconnaissance de sa condition humaine et sa fidélité à demeurer dans la condition de Dieu ; c’est-à-dire de vivre en état de Sa Grâce Miséricordieuse toujours et en tout lieu.  Car si Dieu est fidèle à l’homme malgré sa condition de faible pécheur, qui est l’homme pour ne pas Lui être totalement soumis ? 

La condition de l’homme est d’être serviteur de Dieu en étant serviteur de ses frères et sœurs en Dieu.  Son travail : de se tenir constamment en attente du prochain service !  Le temps de l’Avent ne doit donc pas être considéré comme un temps qui passe et qui revient chaque année à la même période, mais bien un état d’éveil constant à vivre en tout temps et toute circonstance.  Tout disciple du Christ son Maître se doit de vivre en attente de Ses ordres, parce que Lui-même Le lui demande : VEILLEZ, car vous ne savez quand le Maître reviendra – qu’Il ne vous trouve pas endormis quand Il viendra pour vous donner un ordre : fais ci, fais ca, va là-bas…  Le disciple du Christ est un être fixé à son travail !  C’est un veilleur !  C’est un être constamment en état de veille, en état de Grâce, en état de piété, en état de sainteté, car il est disciple du SAINT !

Père, en Son nom et celui de Marie Sa mère choisie qui veille sur ce puits, nous Te prions humblement :

Les gens du monde vivent de nouveau selon la gérance du démon. Ils allient les joies de la terre avec Ton service. Ils ne pensent pas assez à la mort de leur âme.  Ils ne savent même pas qu’ils en ont une !  Chagrinés, nous sommes tentés de dire : ‘Ah ! Si Tu déchirais les cieux, si Tu descendais encore une fois, ils fondraient devant Toi.’  

Mais Tu es déjà descendu Père, et les montagnes ont fondu devant Ta Sainte Face en Jésus-Christ. Jamais auparavant on n’avait entendu ni appris Tes enseignements.  Personne n’avait vu avant Lui un autre dieu que Toi agir ainsi envers l’homme qui espère en lui.

Tu ne reviendras pas Père car Tu es déjà venu et en Ton Saint Esprit, Tu es là au milieu de nous bien présent, attendant moindre prière, moindre supplication pour agir et guérir !

Alors du haut des cieux, regarde et vois Père : visite, protège et guide ceux que Ta main puissante a plantée, les pauvres fils d’hommes, rejetons de la société, qui Te doivent leur force, car ils travaillent maintenant à Ton service. Que Ta main les soutienne car leur vœu est de ne jamais plus s’éloigner loin de Toi, et de faire que leurs frères et soeurs qui visiteront ce puits, vivent jour et nuit en invoquant Ton Saint nom en Celui du Saint Esprit, afin qu’ils deviennent aussi Tes chanceux protégés !

Tu es, notre Père, notre Rédempteur : tel est Ton nom depuis toujours. Ne laisse aucune âme qui aborde cet endroit, errer hors de Ton chemin, mais rends la soumise à Ta crainte. Reviens, pour l’amour de Tes serviteurs et de tous Tes enfants qui T’appartiennent.  Reviens nous aider à sauver notre église, à sauver notre monde.  Reviens nous aider à combattre les démons qui régissent en eux.

A cette supplication le Père n’est pas demeuré insensible.  Il s’est penché sur la Terre et a soufflé à l’oreille de Ses serviteurs Sa Parole :

« Ne tremble donc pas devant eux, car au milieu de toi est le Seigneur ton Dieu. »

Deutéronome. 7,21

Oh Père, merci de nous encourager autant !  Oui Père, Tu as raison, nous ne tremblerons pas devant l’ennemi qui voudrait nous faire taire, nous empêcher de travailler pour Toi, prêcher en Ton nom, propager Tes enseignements en Christ notre Maître.

Chères petites cruches, chers pèlerins,

Que la grâce et la paix soient avec vous, de la part de Dieu notre Père, de Jésus Christ le Seigneur et de Marie Sa mère. 

Encouragés à continuer dans notre mission, nous venons insister auprès de vous à régler vos vies comme si vous viviez en un monastère, c’est-à-dire dans le service de la prière en observant fidèlement les devoirs à accomplir selon La demande du Saint Esprit.  Nous sommes l’argile, et Il est Le Potier : nous sommes tous l’ouvrage de Ses mains, nous dit le prophète. Nous venons donc vous encourager à vous laisser modeler par Lui dans l’abandon total de vos âmes à Son service. Il vous communiquera Sa Force qui vous aidera à vous détacher du monde qui vous maintient au service du vice, et des mauvaises habitudes. Entre Ses Puissantes Mains, argiles nous devenons rochers ! Notre Eglise, notre monde, les enfants du Bon Dieu, ont besoin de nos forces, du soutien de tout un chacun qui prend connaissance de ce fait, pour réagir contre le mal qui sévit et entraîne trop de disciples à vivre des lois d’une religion instituée par les mortels, au lieu de saisir La Solution qu’offre L’Eternel : Son enseignement miséricordieux  en Sa Parole ! 

Oui chers tous, La Parole de Dieu est Son don, Son pardon à tous les hommes.  Par Elle tous peuvent apprendre comment vivre avec leurs frères en parfaite harmonie et communion à Son Esprit.  Suivre Ses Lois à travers les enseignements du Christ c’est assurer chaque vie à l’éternité.  Aucun autre enseignement qui divise au lieu de rassembler les enfants du Bon Dieu, qui interdit au lieu de réconcilier, n’est digne de Lui – Lui – Dieu qui ne fait pas de différences entre les hommes et qui en pardonnant 70 fois 7 fois, accorde plus d’une chance à chacun ! Il faut avoir le courage de rejeter tout enseignement qui va à cet encontre et e se battre pour ré-instituer LA VERITE.

Seigneur, fais de nous des ouvriers de reconstruction 

En Ta Maison …

Là où nous verrons la tiédeur, que nous réchauffions

Là où nous verrons le manque, que nous remplissions

Là où nous verrons le laisser aller, que nous redressions

Là où nous verrons la lâcheté, que nous bravions

Là où nous verrons les fermetures, que nous ouvrions

Là où nous verrons les fractures, que nous réparions

Là où nous verrons les blessures, que nous pansions

O Seigneur, que nous ne cherchions pas tant

à détruire qu’à reconstruire,

à diviser qu’à rassembler,

à perdre qu’à ramener

Car c’est en vivant pleinement tout cela, que nous Te ferons plaisir,

Et sauverons Ton Eglise !

C’est en ramenant à Toi Tes enfants que tous vivront éternellement

Endormis dans la piété et le recueillement !

Prière inspirée par frère François à notre Fraternité
Ce 18.11.2011

Prions qu’avec l’appui de la Trinité Sainte, tous soient encouragés à adopter une vie de paix, à demeurer unis dans la prière, saints dans le dévouement à Dieu et au service de toute l’Humanité dans le don unique de Notre Seigneur sur la Croix pour tous.  Prions afin que ceux qui se sont éloignés de Lui, reviennent à Lui au plus vite. Prions oui, mais agissons aussi ainsi.  Ne disons pas seulement mais faisons aussi !  Vivons comme les anges : agissons selon l’Ordre Divin.

Père, de nouveau entend notre prière. Nous Te le demandons au nom de Jésus et de Marie, Temples du Saint Esprit.  Au nom du Père par le Fils dans le Saint Esprit, Amen. T

LA PLUIE DE ROSES DE PETITE THERESE

… je regarde comme une grande grâce de n’être pas restée à Alençon ; les amis que nous y avions étaient trop mondains, ils savaient trop allier les joies de la terre avec le service du Bon Dieu. Ils ne pensaient pas assez à la mort

(Ste Thérèse de L’Enfant Jésus et de la Sainte Face)

STEJ (Extrait de “Œuvres Complètes” aux Ed. du Cerf P 120, § 2)

LE MESSAGE POUR DEMAIN RECU AUJOURD’HUI DU BIENHEUREUX JEAN PAUL II

«Soyez les amis de ceux qui n’ont pas d’amis.  Soyez la famille de ceux qui n’ont pas de famille.  Soyez la communauté de ceux qui n’appartiennent à aucune communauté.  Si nous voulons la paix, nous devons aller au-devant des pauvres.  Fasse que riches et pauvres de ce monde puissent reconnaitre que nous sommes tous frères et sœurs.  Fasse que tous, nous partagions ce que nous possédons, comme des enfants du même Dieu qui nous aime tous et a offert à tous le don de la paix.»

ET CELUI DE JESUS A SR JOSEFA HIER RECU AUJOURD’HUI EN CE PUITS

13 aout 1923

“Ne crains rien. Tout est disposé et gouverné par mon Amour.»

communion humblement partagée en Jésus Miséricorde, par votre soeur Doris, en union bénie par L’Amour avec votre frère Maurice, en la maison de David, Ses serviteurs, pour la gloire de Dieu et le salut des hommes.

“Passe par le milieu de la ville, par le milieu de Jérusalem, et marque d’un Tau le front des hommes qui soupirent et qui gémissent à cause de toutes les abominations qui s’y commettent.”

(Ezekiel 9:4)

Par Ta Croix Seigneur Jésus, par qui le monde a été crucifié, et nous pour le monde, Tu nous appelles à être des ‘crucifix vivants’ dans le monde et des âmes miséricordieuses en Eglise, reflétant comme en un miroir, la bonté divine. Reçois notre joie de n’être rien d’autre que cela. Amen

Cher pèlerin,

“Que le Seigneur te bénisse et te garde. Qu’Il te montre Sa face Et te fasse Miséricorde. Qu’il tourne vers toi Son visage et te donne la Paix.”

Amen.

Nous, qui sommes insensés, avec la médiocrité de notre intelligence, et avec l’aide de Dieu, avons écrit cela comme un rappel à nous-mêmes et aux autres qui partagent un esprit similaire… S’il se trouve ici quelque chose qui ne plaise pas à Dieu et qui ne soit pas utile aux âmes, à cause de notre bêtise et de notre ignorance, qu’il n’en soit pas ainsi, mais que la volonté de Dieu rende cela parfait et agréable. Nous vous demandons pardon ou vous prions, si quelqu’un trouvait autre chose de plus pratique et de plus utile, alors de le laisser faire et nous serons heureux et récompensés. Si quelqu’un doit trouver à partir de ces écrits un peu d’aide, qu’il prie pour nous pécheurs afin que nous puissions obtenir grâce devant Dieu. (inspirés de la prière de Saint Nil Sorsky)
Nous remerçions ceux qui sur leur site donnent gratuitement accès aux visiteurs à leurs photographies et images diverses//nous en avons usées librement sur ce blog //merci de nous informer si par pur hasard nous en avons abusées sans votre consentement

Fraternité DIEU MISERICORDE chrétienne catholique & apostolique, au Puidamour, Ile Maurice engagée sur le chemin de L’Amour qui se veut pour TOUS pour montrer à tout homme qu’«il est aimé de Dieu et sauvé»

‘Venez et vous verrez’ –  tout ce que est est pour la gloire de Dieu et le salut des hommes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.