grande liberation !

“Je ne fais rien de moi-même ; ce que je dis là, je le dis comme le Père me l’a enseigné. Celui qui m’a envoyé est avec moi ; il ne m’a pas laissé seul, parce que je fais toujours ce qui lui est agréable.”

(Jn 8)


Je t’entends mon Yeshoua… Te suis-je agréable ? Suis-je entrain d’agir selon Ta Volonté ? Suis je entrain de pardonner comme Tu me l’as demandé sur la Croix du supplice ?: parce ce qu’ils ne savent pas ce qu’ils font ? Suis-je entrain d’être tolérant, patient, aimant envers mon prochain ? Ne suis je pas entrain plutôt d’essayer d’enlever la paille qui est dans son oeil alors que j’ai une belle poutre dans la mienne ? Sonde mon âme Seigneur, sonde mon coeur, sonde mon esprit, sonde mon être et vois s’il y une part qui Te plaise. Je Te laisse faire… car le ‘oui’ que je T’ai donné de toujours faire selon Ta Volonté et Celle du Père par ricochet, eh bien Seigneur je désire de tout mon coeur qu’il soit un OUI. Amen +

Ma douce, écoute, 

“Celui qui mange ma chair et boit mon sang demeure en moi et moi je demeure en lui.” (Jn 6, 56)

Oh Seigneur Tu sais bien qu’on m’interdit de te recevoir ainsi ! Pourquoi remues-Tu le couteau dans la plaie?

Ma tendre Epouse, n’as-tu pas encore compris qui JE SUIS, et qu’elle est la vraie nourriture que je te donne ? Je suis celui qui se donne chair et sang de son plein gré ! Celui donc qui fais comme j’ai fais selon tout ce que Le Père m’a enseigné, me plaît et plaît aussi au Père ! Celui qui se donne à son prochain sans compter, nous plaît. 

…….

Amen ma Douce, je vois que tu te tais.

Oui Seigneur je suis tellement surprise de ce que je viens d’entendre… et d’apprendre… 

Mon Epouse, j’ai prié pour toi – pour que tu arrives à comprendre ce que Le Père a désiré faire et instituer ce dernier soir quand j’ai partagé le repas avec mes disciples. Enfin tu as compris, et cela me plait énormément. Je te laisse à mediter, et quand tu seras revenu à toi, affermis tes frères et soeurs. 

Oui Seigneur…

Décidemment tu ne finis pas de me plaire douce Epouse. Va donc, et fais comme tu dois, au Nom du Père, par Le Fils dans Le Saint Esprit, Amen +

(Jn 6, 56)

 

 

Save

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.