le lampadaire

“celui qui fait la vérité vient à la lumière, pour qu’il soit manifeste que ses œuvres ont été accomplies en union avec Dieu.”

Jean 3


 

Comme je ne suis pas exorciste, souvent je ne trouve rien à dire à quelqu’un qui me dit être poursuivi par un démon et qui me demande de l’aide. Pas plus tard que ce matin j’ai été confrontée à un cas et j’ai renvoyé l’âme prisonnière à Jésus, en lui disant que seul Lui pourrait l’aider car c’est Lui Le Seigneur. Toutefois je lui ai promis que je n’allais pas l’abandonner – que je prierai pour elle.

Mais Jésus attendait plus de moi. Certes, à cette âme j’ai dis la Vérité comme elle est vraiment : “C’est Jésus Le Maitre, Le Seigneur !” Mais, en la renvoyant ainsi à Jésus je savais ce qu’en vérité je faisais : je jouais au “pas moi ca, li ça!” Et Jésus a lu dans ma pensée,  Il a vu mon jeu et l’a dénoncé. Délicatement Il est venu titiller ma conscience et réveiller en moi la fibre miséricordieuse – Sa fibre à Lui. Alors j’ai pris pitié – j’ai accepté d’écouter la pauvre âme et de l’accompagner un bout de chemin sans savoir dans quelle galère j’étais entrain de me fourrer. Mais c’etait sans compter sur La Misericorde en personne – Jésus, voyant mon obeissance, Lui même est venu à mon secours. C’est Lui qui a tout fait, car en une conversation, après deux ou trois questions posées et quelques conseils avisés, l’âme a vu clair, elle fut libérée de ses angoisses car désormais elle sait quoi faire pour se débarrasser de son démon quand il essaiera une prochaine fois de la terroriser !

Oui, Jésus est La Miséricorde. Quand on Lui a dit OUI, quand on Le suit, quand on reconnait qu’Il est vraiment Le Maitre et Le Seigneur, on ne peut rester indifférent à la souffrance des autres. Jésus Lui même, si nous Lui demandons, s’arrange pour nous rappeler pourquoi nous existons et pourquoi nous sommes Ses disciples.

Etre un disciple du Sauveur de l’Humanité signifie être soi même ‘sauveur’ pour les hommes et les femmes qui viennent nous trouver, envoyés par Lui, souvent désespérés, angoissés, terrorisés, pris dans les filets de l’Ennemi. Refuser cette Grâce, car s’en est une, par crainte de l’Ennemi,  le regard des gens et leurs persécutions, c’est proclamer ouvertement que Christ est mort en vain ! Or Il est Ressuscité et nous sommes les premiers heureux à le proclamer à haute voix à chaque Pâques ! Mais il ne suffit pas, il faut le montrer dans nos actes !

Merci Seigneur Jésus car une fois de plus Tu es venu à mon secours. Grâce à Toi, je peux de nouveau proclamer non seulement que Tu es vraiment Ressuscité parce que ce matin je T’ai vu à L’Oeuvre, mais parce que ce n’est plus moi qui vis mais Toi en moi ! N’est ce pas Seigneur ?

• Ma douce Epouse, est-ce que la lampe vient pour être mise sous le lit ou sur le lampadaire?”

(Mc 4, 21)

Sur le lampadaire Seigneur…
• Alors sois mon lampadaire.
• OUI Seigneur
• Va donc, et de toutes les nations fais des disciples, baptises-les au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.

(Mt 28,19)

Amen Alléluia!

pour l’amour de Toi Seigneur Jésus Christ +

Save

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.