patience, compréhension, entente, soumission

“Je consacre cette maison…, en y plaçant Mon Nom à jamais ; Mes yeux et Mon coeur y seront toujours.” (1R.9:3)

Dieu dans Son infinie Miséricorde a consolidé les barres des portes de ce Puits qui Lui est entièrement dévoué. Dans ses murs Il a béni Ses enfants. Il leur révèle Sa paroles, Ses volontés et Ses lois ~ Toi qui le visites aujourd’hui, qu’Il te bénisse aussi et te garde en Son Amour toujours.

PAROLE DE DIEU pour ce jour

Evangile de Jésus-Christ selon saint Luc 2,41-51.

Chaque année, les parents de Jésus se rendaient à Jérusalem pour la fête de la Pâque. Quand il eut douze ans, ils montèrent en pèlerinage suivant la coutume. À la fin de la fête, comme ils s’en retournaient, le jeune Jésus resta à Jérusalem à l’insu de ses parents. Pensant qu’il était dans le convoi des pèlerins, ils firent une journée de chemin avant de le chercher parmi leurs parents et connaissances. Ne le trouvant pas, ils retournèrent à Jérusalem, en continuant à le chercher. C’est au bout de trois jours qu’ils le trouvèrent dans le Temple, assis au milieu des docteurs de la Loi : il les écoutait et leur posait des questions, et tous ceux qui l’entendaient s’extasiaient sur son intelligence et sur ses réponses. En le voyant, ses parents furent frappés d’étonnement, et sa mère lui dit : « Mon enfant, pourquoi nous as-tu fait cela ? Vois comme ton père et moi, nous avons souffert en te cherchant ! » Il leur dit : « Comment se fait-il que vous m’ayez cherché ? Ne saviez-vous pas qu’il me faut être chez mon Père ?» Mais ils ne comprirent pas ce qu’il leur disait. Il descendit avec eux pour se rendre à Nazareth, et il leur était soumis. Sa mère gardait dans son cœur tous ces événements.

– Acclamons cette Parole de Dieu

Gloire à Dieu qui envoie Sa parole sur la terre: rapide, Son verbe la parcourt. Amen Alléluia +


M E D I T A T I O N

“ils ne comprirent pas ce qu’il leur disait.”

 

Jésus enfant a fait une escapade. Ses parents affolés le cherche et finisse par le retrouver après 3 jours qui ont du leur paraître une éternité. Sa mère lui fait des reproches, lui dit combien son père et elle ont souffert de sa disparition. Un autre enfant devant le drame qu’il a créé aurait certainement pleuré, eu la trouille, mais pas Jésus ! A 12 ans il savait déjà qui il était, pourquoi il était et quelle était sa mission. D’emblée et étonné de leur réaction, il répond à ses parents :

«Comment se fait-il que vous m’ayez cherché ? Ne saviez-vous pas qu’il me faut être chez mon Père ?»

Mais ils ne comprirent pas ce qu’il leur disait, rapporte l’evangéliste.

Je crois qu’il en est ainsi pour ceux qui viennent directement du Père munis de Missions bien définies. Elles se concrétisent très vite en eux – chez certains depuis la tendre enfance même, ce qui déconcerte leur entourage qui s’étonne de leur comportement et s’extasie devant leur intelligence – une intelligence qui dépasse l’intelligence humaine car elle leur vient de Dieu –

Le Seigneur (qui) fait mourir et vivre ; il fait descendre à l’abîme et en ramène. Le Seigneur (qui) rend pauvre et riche ; il abaisse et il élève. De la poussière, il relève le faible, il retire le malheureux de la cendre pour qu’il siège parmi les princes, et reçoive un trône de gloire. (1 Sam. 2)

C’est pourquoi nul ne les comprend. De la société, ils sont même parfois rejetés, voire exclus.

Ainsi, pour ne pas créer des soucis à ses parents et surtout pour ne pas les faire souffrir inutilement, Jésus enfant, après cette escapade, décida de se soumettre à leur autorité, en attendant l’âge adulte où il devait quitter le toît familial et commencer Sa Mission dans le monde. Il avait alors 30 ans.

Seigneur Jésus, nous Te prions de nous aider à user de patience les uns envers les autres, à ne pas rejeter ceux qui ne marchent pas à notre rhytmne, et à ne jamais douter de l’Amour de Dieu qu’Il donne à chacun selon une part égal. Amen +

Et Jésus répondit :

“Tout ce que vous demandez en priant, croyez que vous l’avez reçu et cela vous sera accordé.”(Mc,11,24)

Amen Alléluia Merci Seigneur Jésus +

 

Pour toi qui lis ces quelques lignes, je souhaite et je prie qu’aujourd’hui même L’Amour Se penche sur toi et te prenne dans Ses bras.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.