Samuel – Dieu exauce

SAINTES LECTURES DU JOUR 

 lire  >>


MEDITATION

Dieu exauce les demandes qui Lui parviennent dans les larmes. Alors l’âme exaucée, guérie de son mal, peut laisser éclater sa joie et rendre grâce à Dieu.

Dieu, comme un bon Papa, ne vient pas pour juger, ni perdre Ses enfants. C’est l’Ennemi qui vient pour les égarer, les perdre. Par une Parole, Dieu commande au mal et libère Ses enfants. La Parole de Dieu est puissante – proclamée avec autorité, telle une flèche, elle atteint l’Ennemi et le terrasse : « Tais-toi ! Sors de cet homme. » Une seul Parole suffit !

La Parole de Dieu est venue au monde par Jésus Christ, Son Fils. C’est Lui – Verbe fait chair – qui en La proclamant avec l’Autorité qu’Il avait reçue de Dieu Lui-même, a fait qu’elle atteignait toujours Son but, accomplissait ce qu’elle devait accomplir : les malades étaient guéris, les démons expulsés, les paralysés bondissaient de leurs lits, marchaient pour retourner chez eux, les aveugles se lavaient les yeux et voyaient sur l’instant – tous rendaient grâce à Dieu et s’en allaient dans le monde témoigner de leur guérison !

Malgré que Jésus soit reparti vers Le Père, Sa Parole salvatrice demeure sur la Terre car elle est ce que Dieu est : “Je Suis” – qui offre ce qu’Il est : l’Eternité de Vie au Présent. Et Elle y demeurera pour toujours grâce aux croyants habités du même Esprit qui continuent L’Oeuvre de Salut en proclamant La Parole avec la même autorité ! Jadis, on les appellait “prophètes”!

Depuis hier La Sainte Ecriture nous en présente un des plus grands : Samuel, qui veut dire Dieu exauce car disait sa mère : « Je l’ai demandé au Seigneur. » ! A chaque fois que nous revient l’histoire des débuts de Samuel, je me dis “voilà Le Père Lui même qui vient à nouveau appeler Ses fils et Ses filles à se mettre à ce même service – à devenir “prophète” de Sa Parole car La Terre en a un urgent besoin.”

Mes biens chers frères et soeurs, bien chers amis pèlerins, nous sommes dans les derniers temps, nous vivons déjà comme l’a dit saint Jean, “la dernière heure”, avec son lot d’épreuves et de solutions immédiates à trouver.  C’est quand vient l’épreuve que nous reconnaissons que Dieu s’est approché de nous. De même que Son Ennemi d’ailleurs ! Il est aussi très présent car il profite de la situation vulnérable des enfants de Dieu pour les détourner de Lui à travers toutes ses ruses. Beaucoup d’entre nous ne réalisons pas encore ce fait, quand au milieu de l’épreuve, nous n’entendons pas La Voix de Dieu qui nous appellent à nous en remettre à Lui, et répondre ainsi comme Samuel : “Me voici – Parle, Seigneur, ton serviteur écoute.”

Certes, vous me direz que Samuel a bien entendu et bien répondu parce que déjà il habitait la maison de Dieu et fut guidé dans sa réponse par le grand des plus grands hommes de Dieu de son époque : “Eli” ! Et vous auriez raison. Mais aujourd’hui mes biens chers frères et soeurs, bien chers amis, grâce à Jésus, c’est le même Esprit qui jadis a inspiré Eli qui nous souffle la même réponse donnée à Samuel. Car il n’y en a pas deux mais une seule : “Me voici – Parle, Seigneur, ton serviteur écoute”, comme il n’y a pas deux esprits mais un Seul – L’Esprit Saint de Dieu qui vient par Son Fils Jésus.

La réponse de Samuel devrait être la nôtre en toute circonstance. Tous nous devons dire OUI en enfants d’un seul Père. N’oubliez pas que par votre baptême et votre foi en Son Fils, Christ Jésus – Celui qui est saint – vous tenez l’onction, et vous avez tous la connaissance.

Au milieu de l’épreuve que tu subis en ce moment, reconnais la Voix de ton Père des Cieux qui en prononçant ton nom, t’appelle à Le servir de la meilleure manière qui soit : en t’abandonnant totalement à Lui et à Sa Parole. Dis toi bien que c’est la manière que tu emploieras pour réagir à l’épreuve qui déterminera si tu es prêt à l’emploi ou pas ! Il n’y a pas de plus grande mission que servir Dieu en toute obéissance, confiance, abandon et don de soi. C’est l’exemple que tu donneras au monde qui comptera ! Donnes le avec l’autorité de baptisé et de croyant que tu es. Tu es un enfant du Père, à ce titre tu as droit de parler au monde avec Son Autorité. Prends la et fais ce que tu dois. Elle fera l’effet que Dieu lui donnera grâce à toi !

N’est ce pas Seigneur ? Que dis-Tu ?

Et Jésus répondit :

“Vous n’êtes plus des étrangers, ni des émigrés : vous êtes concitoyens des saints, vous êtes de la famille de Dieu. Car vous avez été intégrés dans la construction qui a pour fondations les Apôtres et les prophètes ; et la pierre angulaire, c’est le Christ Jésus lui-même. En lui, toute la construction s’élève harmonieusement pour devenir un temple saint dans le Seigneur. En lui, vous êtes, vous aussi, les éléments d’une même construction pour devenir une demeure de Dieu par l’Esprit Saint.” (Ep.2) 

Amen Alléluia Merci Seigneur! Tout est dit …

Restons bénis bien chers tous, restons bénis ! 

(1 Sam 1,2,3) (Mc 1)(1 Jn 2)

 

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *