Permission

PAROLE DE DIEU pour aujourd’hui

J’espère le Seigneur de toute mon âme ; je l’espère, et j’attends sa parole.

Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu12,1-8.

En ce temps-là, un jour de sabbat, Jésus vint à passer à travers les champs de blé ; ses disciples eurent faim et ils se mirent à arracher des épis et à les manger. Voyant cela, les pharisiens lui dirent : « Voilà que tes disciples font ce qu’il n’est pas permis de faire le jour du sabbat ! » Mais il leur dit : «N’avez-vous pas lu ce que fit David, quand il eut faim, lui et ceux qui l’accompagnaient ? Il entra dans la maison de Dieu, et ils mangèrent les pains de l’offrande ; or, ni lui ni les autres n’avaient le droit d’en manger, mais seulement les prêtres. Ou bien encore, n’avez-vous pas lu dans la Loi que le jour du sabbat, les prêtres, dans le Temple, manquent au repos du sabbat sans commettre de faute ? Or, je vous le dis : il y a ici plus grand que le Temple. Si vous aviez compris ce que signifie : Je veux la miséricorde, non le sacrifice, vous n’auriez pas condamné ceux qui n’ont pas commis de faute. En effet, le Fils de l’homme est maître du sabbat. ”

– Acclamons cette Parole de Dieu

Gloire à Dieu qui envoie Sa parole sur la terre: rapide, Son verbe la parcourt. Amen Alléluia +


O R A I S O N

"Je veux la miséricorde, 
non le sacrifice"

Notre Dieu est un Dieu bon, juste et miséricordieux – Il entend la prière et voit les larmes de ceux qui marchent en Sa présence dans la loyauté et d’un cœur sans partage, et font ce qui est bien à Ses yeux. Il se tient auprès d’eux, prend leur défense et pardonne leurs fautes car Il choisit la miséricorde sur le sacrifice.  (Isaie 38)

Ce matin Il nous invite à faire de même en accomplissant Sa Parole :

“Heureux les miséricordieux car ils obtiendront miséricorde” (Matthieu 5:7).

Il nous invite à assouplir la corde raide de nos lois, coutumes, règles, principes, et interdits de toutes sortes. Il nous invite à dépasser les limites que nous imposons, sans nous rendre compte que nous nous les imposons aussi…

Ce matin Dieu te demande de voir le monde avec Ses yeux et selon Sa Loi unique et universelle : L’amour, la miséricorde pour tous!  

“A bas les sacrifices imposés ! Je n’en ai pas besoin!

dit Dieu.

Ce que Je veux c’est te voir aimer ton prochain comme Je t’aime et le regarder avec Mes yeux. Je veux te voir le rejoindre dans ses nécessités et ses besoins propres, quitte à lui permettre de faire ce qu’en général, à cause de tes principes rigides, tu ne lui permettrais pas. Je veux te voir lui ouvrir un peu la porte de ton coeur méfiant et fermé pour cause de blessures du passé, mal soignées, mal cicatrisées. Je veux te voir venir à Moi, et Me permettre de te soigner, enfin prendre soin de toi car tu es Mon enfant et tu as trop longtemps essayé de vivre sans Moi. Résultat : la peur te possède. Tu vis tellement dans la crainte et la frayeur, tu te méfies tellement de tout que tu ne Me reconnais même plus ! Tu ne peux même pas discerner correctement et faire la différence entre ce qui est bien, et ce qui est mal. La confiance est un mot que tu as effacé de ton vocabulaire parce que tu l’as jadis placée en ceux qui ne la méritaient pas. Je veux que ce matin tu t’arrêtes, que tu cesses d’écouter toutes sortes de voix ennemies à qui tu as données l’accès, pour prêter l’oreille à ce que Je te dis. Je veux que tu considères sincèrement chacune de Mes Volontés et tu y découvres la merveille que tu es ! Je suis ton Dieu, ton Papa du ciel, et Je t’aime infiniment mieux que quiconque. Je veux que tu découvres Mon amour et en jouisse éternellement. Viens Mon enfant, viens enfin te réfugier dans Mes bras – Là, tu seras en sécurité. Laisse Moi faire. Que S’accomplisse en toi Ma Parole comme Elle S’est accomplie en tant d’autres avant toi et S’accomplira en tant d’autres après toi:

“Si quelqu’un veut venir à ma suite, qu’il se renie lui-même, qu’il se charge de sa croix, et qu’il Me suive.” (Mt,16,24) 

Ta croix – ce joug léger – ce fardeau facile à porter que Je te propose, c’est de te permettre d’être heureux en permettant aux autres de l’être.

Merci Père. Merci de la confiance que Tu me témoignes malgré toutes mes faiblesses, mes erreurs, mes péchés… Vraiment cela me touche… Comment Te refuser ? Être aussi bon envers moi alors que je T’ai ignoré tant de fois ! Pardon Père…

Alors du haut du ciel la voix des anges se fit entendre – un Cantique se leva – le plus beau des Cantiques, et qui disait :

“Qui est celle-ci qui monte du désert, appuyée sur son Bien-Aimé ?” (Ct,8,5)

Et de la Terre une voix répondit : “c’est moi Seigneur, c’est moi qui aujourd’hui Te dis OUI ! Je veux être tout à Toi et rien qu’à Toi. Que Tu sois tout pour moi, pour moi ainsi que pour les gens de ma maison et ceux qui habitent sous mon toit.”

Et une Voix du haut du Ciel répondit :

“Réjouissez-vous de ce que vos noms se trouvent inscrits dans les cieux. (Lc,10,20) 

Amen Alléluia +

Et toi, mon Epouse, que dis-Tu ?

O moi Seigneur, moi je dis ce que chaque jour je dis dans l’émerveillement, l’adoration… 

“Celui qui m’a envoyé dit la vérité, et ce que j’ai entendu de lui, je le dis pour le monde. “

(Jean 8)


Facebooktwittergoogle_plusmailby feather