venez à Lui

PAROLE DE DIEU pour aujourd’hui

J’espère le Seigneur de toute mon âme ; je l’espère, et j’attends sa parole.

 

Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu (11, 28-30)

En ce temps-là, Jésus prit la parole et dit : « Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos. Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos pour votre âme. Oui, mon joug est facile à porter, et mon fardeau, léger. »

 

– Acclamons cette Parole de Dieu

Gloire à Dieu qui envoie Sa parole sur la terre: rapide, Son verbe la parcourt. Amen Alléluia +


O R A I S O N

« Venez à moi ! 
Prenez sur vous mon joug, 
devenez mes disciples, 
vous trouverez le repos pour votre âme » 

 

C’est ce qu’aujourd’hui dans Ta Bonté de cœur, Tu nous proposes Seigneur Jésus. Encore une fois, Tu tombes à pic car à Ton repos, mon âme aspire. En Toi la nuit elle se confie, et dès l’aube elle Te cherche, car le combat est dur Seigneur. Je vois le Malin qui est à l’affût, qui rôde pour faire tomber les enfants de Dieu qu’Il veut tant ramener à Lui, et je ne peux rien faire d’autre que me confier à Toi ; ainsi je me décharge un tant soit peu de ce lourd fardeau afin que Tu me donnes en retour le Tien, bien plus léger à porter : ne pas désespérer même si la tentation est là d’abandonner. C’est difficile mais avec Ton aide je sais que j’y arriverai. Je continuerai à tendre la main à ceux qui continueront à implorer Ton appui. Je pleurerai avec ceux qui pleurent, je serai faible avec ceux qui sont faibles, et je regarderai les péchés de mon prochain comme s’ils étaient miens, parce que dans le sein de l’Eglise Seigneur, quand je me suis consacrée à Toi, j’ai promis d’être MISERICORDE. Je n’ai pas de choix car ce que je désire le plus c’est de Te suivre, de vivre selon Ton exemple et de plaire à Dieu notre Père. Et puis, j’ai tellement envie de T’entendre me dire à la fin de ma vie sur Terre : « Viens à Moi bénie de mon Père, viens posséder le royaume qui a été préparé pour toi depuis le commencement du monde. Car J’ai eu faim, et tu m’as donné à manger, J’ai eu soif, et tu m’as donné à boire. » *

Et Jésus répondit :

Douce Epouse, Je vois avec émoi que Tu as bien écouté la leçon, que tu ne veux rien faire par rivalité, rien par gloriole, mais, avec humilité, avoir de la considération pour le plus faible, le plus pauvre, le plus petit d’entre tous. Tout ceci Me ravi et Je suis heureux que Dieu ai décidé de te rendre prospère en tout ce que tu entreprendras.*

Oh Merci Seigneur. Il n’est pas facile d’être miséricordieux, de devoir bien souvent tendre l’autre joue et tourner la page, mais me répandre en prières quand Tu me rappelles à l’ordre, aide mon âme à bien faire. La souffrance de la femme enceinte sur le point d’enfanter, qui se tord et crie dans les douleurs, je connais. A l’époque je n’ai enfanté que du vent, c’est vrai. Mais aujourd’hui que Tu as transformée mon âme, je Te promets Seigneur que les morts revivront, leurs cadavres ressusciteront ! Je Te promets que ceux qui demeurent dans la poussière de la méfiance, de la peur, de l’angoisse, du qu’en dira-t-on des gens, eux qui mettent leur confiance dans l’homme plutôt qu’en Dieu, se réveilleront en criant de joie, car Ta Parole Seigneur est sur la Terre comme une rosée de lumières qui ramène au grand jour ceux qui ont passé de l’autre côté du Chemin de la Vérité. Qu’importe si je passe mes nuits en prières et mes journées à méditer, pourvu que les condamnés soient libérés selon Ta Volonté et le montant de la caution que Tu auras fixée de Ton plein gré. Fais seulement que leurs yeux s’ouvrent, cela m’aidera énormément. Merci mon doux et humble Epoux. Merci Jésus.

Et Jésus répondit : « Dors Ma bien-aimée, que ton corps se repose car tu as bien travaillé, mais que ton âme demeure éveillée et M’entende frapper à la porte de son cœur, afin qu’ensemble nous adorons notre Dieu, notre Papa des Cieux. Quant aux prisonniers, ne te fais pas de soucis pour eux, car ils seront tous enseignés par Dieu Lui-même. Amen Alléluia.

Merci Seigneur d’avoir écouté mon cri. J’avais espéré en Toi et Tu T’es penché sur moi, que puis-je espérer d’autre ?

*Mt 25* Lc 8 * Ph 2 * Dt 30 * Is 26 *Ct 5* Jn 6

 

Facebooktwittergoogle_plusmailby feather