A : comme accueil abandon amour

” Fils d’homme, je fais de toi un guetteur… Lorsque tu entendras une parole de ma bouche, tu les avertiras de ma part.”

Ezéchiel 3:17


Parle Seigneur ! Ton serviteur écoute.

Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 9,30-37.

En ce temps-là, Jésus traversait la Galilée avec ses disciples, et il ne voulait pas qu’on le sache, car il enseignait ses disciples en leur disant : « Le Fils de l’homme est livré aux mains des hommes ; ils le tueront et, trois jours après sa mort, il ressuscitera. » Mais les disciples ne comprenaient pas ces paroles et ils avaient peur de l’interroger. Ils arrivèrent à Capharnaüm, et, une fois à la maison, Jésus leur demanda : « De quoi discutiez-vous en chemin ? » Ils se taisaient, car, en chemin, ils avaient discuté entre eux pour savoir qui était le plus grand. S’étant assis, Jésus appela les Douze et leur dit : « Si quelqu’un veut être le premier, qu’il soit le dernier de tous et le serviteur de tous. » Prenant alors un enfant, il le plaça au milieu d’eux, l’embrassa, et leur dit : « Quiconque accueille en mon nom un enfant comme celui-ci, c’est moi qu’il accueille. Et celui qui m’accueille, ce n’est pas moi qu’il accueille, mais Celui qui m’a envoyé. »


"celui qui m’accueille, 
ce n’est pas moi 
qu’il accueille, 
mais Celui 
qui m’a envoyé. "

Dieu est Amour. (1 Jn.4:8) Qui accueille et reçoit Son Fils Jésus Christ comme Seigneur, c’est L’Amour Lui même qu’il accueille et reçoit ; envoyé et venu pour être au service de tous les hommes et non pour être servi : envoyé et venu pour AIMER l’Homme et non pour être aimé de lui.

C’est pourquoi “si tu viens te mettre au service du Seigneur, prépare-toi à subir l’épreuve ; fais-toi un cœur droit, et tiens bon ; ne t’agite pas à l’heure de l’adversité. Attache-toi au Seigneur, ne l’abandonne pas, afin d’être comblé dans tes derniers jours. Toutes les adversités, accepte-les ; dans les revers de ta pauvre vie, sois patient ; car l’or est vérifié par le feu, et les hommes agréables à Dieu, par le creuset de l’humiliation. Dans les maladies comme dans le dénuement, aie foi en lui. Mets ta confiance en lui, et il te viendra en aide ; rends tes chemins droits, et mets en lui ton espérance.”

(l’Ecclésiastique 2,1-11.)

Car

“L’amour est patient, il est plein de bonté; l’amour n’est pas envieux; l’amour ne se vante pas, il ne s’enfle pas d’orgueil, il ne fait rien de malhonnête, il ne cherche pas son intérêt, il ne s’irrite pas, il ne soupçonne pas le mal, il ne se réjouit pas de l’injustice, mais il se réjouit de la vérité; il pardonne tout, il croit tout, il espère tout, il supporte tout. L’amour ne meurt jamais.”

(1 Co.13:4-8)

L’amour est un art car Il vient de Dieu Le Créateur de tout art – l’Amour même ! L’amour est un art qui se maîtrise comme tout autre. Il faut donc apprendre à aimer ! Apprendre du Maître Lui-même : Jésus Le Christ, Jésus Le Fils de l’Amour. Tous ceux et celles qui ont réussi à maîtriser cet Art et ont reçu de Lui l’Autorisation de l’enseigner, n’ont eu qu’un seul mot sur les lèvres : abandon ; et qu’un désir au coeur : aimer ! L’apprentissage leur ayant fait prendre conscience que pour arriver à aimer l’ami comme l’ennemi, il faut commencer par apprendre à s’abandonner à l’amour de Dieu révélé en Jésus Christ.

“Aime et ce que tu veux, fais le !” (saint Augustin).

Ils ont compris que l’abandon commence par la diminution de soi même :

“Il faut que je diminue afin qu’Il grandisse.” (saint Jean le Baptiste)

Une diminution qui conduit à l’extinction de soi :

“Ce n’est plus moi qui vit mais Le Christ qui vit en moi” (saint Paul)

pour ne citer que ces 3 grandes âmes !

Mais il y en a tant d’autres, tant d’autres qui ont su accueillir l’Amour de la seule façon qui soit : en acceptant de mourir afin que l’autre vive – en acceptant de l’aimer afin qu’il apprenne à aimer – en acceptant de tout lui donner afin que l’autre soit dans l’abondance…

L’amour est un Art que nous voulons apprendre de Toi Seigneur Jésus. Montre-nous. Apprends nous. Je te prie – envoie du haut du Ciel une seule Parole et nous comprendrons…, car déjà la nuit se fait pour nous, et le temps presse…

Alors Jésus fixa sur lui son regard et l’aima.

(Mc.10:21)

Amen Alléluia Merci Seigneur Jésus +

Et de mon âme s’est élevée une louange : 

Les cieux proclament la gloire de Dieu, le firmament raconte l’ouvrage de ses mains. Le jour au jour en livre le récit et la nuit à la nuit en donne connaissance. Pas de paroles dans ce récit, pas de voix qui s’entende; mais sur toute la terre en paraît le message et la nouvelle, aux limites du monde. Là, se trouve la demeure du soleil +

(Ps.18)

2 réflexions au sujet de « A : comme accueil abandon amour »

  1. Amen🙏❤
    Oui Seigneur, l’Amour est un art qui s’apprend et se maitrise.
    Apprend moi Seigneur à aimer de Ton Amour, on ne fini jamais d’apprendre. Afin que je puisse aussi aimer ceux que j’aime mais surtout ceux que j’aime moin….
    Merci Seigneur🙏❤

  2. Amen 🙏😇♥️ Apprend-nous l’art d’aimer Seigneur, d’aimer vraiment comme Toi… Afin que nous puissions faire Ta volonté ♥️

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.