bras-dessus bras-dessous.

” Fils d’homme, je fais de toi un guetteur… Lorsque tu entendras une parole de ma bouche, tu les avertiras de ma part.”

Ezéchiel 3:17


Parle Seigneur ! Ton serviteur écoute.

Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 9,38-40.

En ce temps-là, Jean, l’un des Douze, disait à Jésus : « Maître, nous avons vu quelqu’un expulser les démons en ton nom ; nous l’en avons empêché, car il n’est pas de ceux qui nous suivent. » Jésus répondit : « Ne l’en empêchez pas, car celui qui fait un miracle en mon nom ne peut pas, aussitôt après, mal parler de moi ; celui qui n’est pas contre nous est pour nous. »


"il n’est pas 
de ceux 
qui nous suivent"

“Ne l’en empêchez pas ! ”

Jésus ne repousse personne, encore moins celui qui fait les mêmes oeuvres que Lui, quand bien même il n’est pas un de Ses disciples. Jésus ne repousse que l’Ennemi, mais pas l’âme qu’il possède; car, alors que le corps appartient à la terre, l’âme appartient à Dieu qui est aux Cieux. 

Jésus Fils de Dieu reconnaît en celui qui fait Ses oeuvres, une âme qui aura persistée et résistée jusqu’au bout aux assauts de l’Ennemi, et aura alors obtenue de Son Père, la couronne de vie qui lui donne l’Autorité de faire Ses oeuvres.

Il nous invite ce matin à faire de même – à avoir la même sagesse de reconnaître que qui n’est pas avec nous n’est pas forcément contre nous.

Oui Seigneur Ta Sagesse toujours nous étonnera car elle dépasse nos petits esprits étriqués. Aide-nous à la rechercher chaque matin, dès l’aurore, car Ta sagesse Seigneur est une bénédiction, non seulement pour la journée mais pour toute la vie – pour nous combler du bonheur de vivre en paix avec nous-mêmes et avec les autres.

Ta sagesse Seigneur n’a rien de commun avec celle du monde : alors que pour lui elle est folie, pour ceux qui Te suivent, elle est une arme solide pour repousser les assauts de l’Ennemi.

Alors que le monde entre en combat contre l’Ennemi, Toi Tu nous enseignes à demeurer calme, en silence et en paix en sa présence : à ne pas riposter à ses flèches, parce que ce combat n’est pas celui des hommes, mais celui de Dieu. Ca se passe entre Dieu et Son Ennemi. Interférer serait envenimer les choses, attiser le feu comme on dit. 

Ta Sagesse Seigneur nous demande de tout accueillir comme des épreuves envoyées pour nous éprouver, et nous aider à résister jusqu’au bout par la confiance et la foi en Tes sages Paroles et les secrets que Tu révèles à ceux qui demeurent en elles, qui les méditent jour et nuit. Car en récompense c’est la couronne de la vie qui les attend!

“La sagesse conduit ses fils à la grandeur, elle prend soin de ceux qui la cherchent. L’aimer, c’est aimer la vie.” (Ecclésiastique 4,11-19.)

Je dirai même plus : c’est recevoir la vie en héritage de la main même de Celui qui est La Vie !

N’est ce pas Seigneur Jésus ?

Et Jésus répondit :

“Qui est celle-ci qui monte du désert, appuyée sur son Bien-Aimé ?” (Ct.8:5) N’est ce pas toi qui est passée à nouveau par le creuset ?! Et qui remonte la pente appuyée sur l’Ange que Je t’ai envoyé pour te protéger et te defendre ? Dieu a désiré éprouver ta foi et Je suis venu pour te dire que tu as passé l’épreuve ! A présent va réconforter tes frères et soeurs. +

Amen Alléluia Merci Seigneur Jésus. Ta sagesse à nouveau, m’éblouit.  + 

Mes biens chers frères et soeurs, devant l’Ennemi, la chose à ne pas faire est de riposter pour ne pas l’exiter et lui donner de quoi nous persécuter encore plus et nous affaiblir. Car n’oublions  pas à qui nous avons à faire :  non pas à la chair et le sang, mais les dominations, les autorités, les princes de ce monde de ténèbres, les esprits méchants dans les lieux célestes.(Éph 6:12) Nous devons au contraire  rester sagement agripés aux bras de notre Seigneur, et Il combattra pour nous. Lui saura comment riposter et nous défendre avec Ses armes à Lui :  Il enverra Son Ange combattre pour nous contre cette engence. Alors quand la guerre sera finie, quand Son Ange aura éteint toutes les flèches empoisonnées, bras dessus bras dessous… Il nous aidera à remonter la pente… tout en nous dévoilant Ses secrets.

Chaque épreuve, chaque persécution est une invitation à grandir. Ne voyons en elles qu’une bénédiction de plus de la part de Celui qui nous aime plus que tout. Ne condamnons pas le possédé mais l’Ennemi qui le possède. Ne voyons pas en  qui nous a blessé, un ennemi à écraser mais une âme à sauver car c’est ce qu’elle est ! Toute âme appartient à Dieu – même si à un moment donnée de sa vie, truquée par l’Ennemi, elle a été contre Lui et a renié son Père des Cieux. Soyons miséricordieux comme Lui. Soyons sages car nous sommes enfants de La Sagesse.

Il n’y a pas de plus grande joie que de donner sa vie pour  le salut d’un ennemi; ni de plus grand bonheur que de faire plaisir à Jésus en imitant Sa vie : faire ce qu’Il a prescrit ! Aujourd’hui plus que jamais, va sans méfiance mais avec confiance, vers ton prochain, lui redonner le souffle de vie en lui pardonnant de t’avoir blessé, ou de ne pas t’avoir compris.  Ça arrive tu sais, aux âmes sensibles -, fragilisées par la vie. Sans doute qu’une simple parole prononcée t’a touchée, voire blessée, dévoilant ainsi ce côté de toi que tu fuis, une faiblesse peut-être, voire même un manquement, et ce simple fait t’a obligé à te remettre en question, voir en face ta réalité. Et tu n’as pas digéré. Tel un animal blessé, tu t’es emballé et tu as repliqué, rendu le mal pour ta blessure ! Sans doute les mots ont dépassé ta pensée. L’image que tu t’es fabriquée a pris un sale coup et du coup tu ne sais plus qui tu es. Ne t’arrêtes donc aux reproches ni à la blessure si tu peux expliquer pourquoi, mais vois le bien qui en découlera :  un autre en bénéficiera, et Le Père Lui-même, Il te renouvellera par son Amour; Il dansera pour toi avec des cris de joie.  (So,3,17)

Reste sincère et honnête – Il aime ça. 

Que Le Seigneur nous bénisse tous, amis ou ennemis. Qu’Il nous garde du danger de la riposte, du jugement facile sans fondement, de la condamnation qui  exclue. Qu’Il nous guérisse des blessures reçues et nous pardonne pour celles infligées. Qu’Il tourne vers nous Son visage et nous accorde Sa Paix. Amen Alléluia +

+

« J’aurais pu traîner le long de mes rêves

J’aurais pu l’air de rien attendre que la journée s’achève (…)

Ce matin j’irai dire aux gens que j’aime

Ou juste merci d’être ceux qu’ils sont

Qu’ils changent mes heures amères en poèmes

Et tous ces mots que nous taisons

Ce matin j’irai dire aux gens que j’aime

Ô combien ils comptent pour moi chaque instant

Des mots doux c’est mieux qu’un beau requiem

Et les dire c’est important »

Merci à Patrick (Fiori) et à JJ (Goldman)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.