l’alliage parfait

SAINTES LECTURES DU JOUR lire >>


MEDITATION

Purifie mon cœur et mes lèvres, Dieu très saint, pour que je fasse entendre à mes frères Ta Bonne Nouvelle.

Si demain Dieu devait Se pencher sur toi, comme Il S’est jadis penché sur le grand et inégalable roi Salomon, et te faire comprendre, comme Il lui a fait comprendre, qu’en toi Il veut habiter, qu’en toi Il veut construire Lui-même Sa maison, si tu devais entendre ce que Salomon dans son rêve a entendu : « Demande ce que je dois te donner», que demanderais-tu ?

Je demanderai à ce qu’Il remplisse mon cœur de compassion.

Ne demanderais-tu pas plutôt La Sagesse –  l’art de pouvoir discerner entre le bien et le mal – comme Salomon Lui a demandé – Lui qui fut le premier à construire à Dieu Sa première Maison ?

Certes, pouvoir discerner entre le mal et le bien est essentiel. C’est ce que j’ai demandé au Seigneur de m’accorder en premier quand il y a 18 ans de cela aujourd’hui, Il a commencé la construction de Sa Maison en moi ; et je crois pouvoir dire qu’Il me l’a accordée car aujourd’hui j’ai la tête bien plus assise sur les épaules. Mais depuis que j’ai découvert Sa Volonté : “C’est la miséricorde que je veux, et non vos sacrifices”, j’ai compris qu’en Lui demandant de remplir mon cœur de compassion, c’est Sa Volonté que j’accomplirai.

Dans Sa Maison, Dieu veut nous voir pratiquer la compassion plus que les sacrifices, coutumes et traditions – ces inventions humaines dont Il n’a que faire car Il sait très bien qu’elles ne tiendront pas la route quand le vrai danger frappera ! Que sa maison alors s’écroulera, et je crains que c’est ce qui est entrain d’arriver.

L’Enseignement était pourtant clair : “Vous annulez ainsi la Parole de Dieu par la tradition que vous transmettez”.

Où est la « sagesse » à s’attacher aux coutumes et traditions instituées par une Eglise peu miséricordieuse envers ses propres fidèles ?  Où est la sagesse quand on oublie que c’est par amour que Dieu nous a fait sortir à main forte et délivrés de la maison de servitude ?

Moi je n’ai pas oublié. Je n’ai pas oublié que c’est Le Pur Amour qui m’a délivrée, qui m’a fait voir Son Amour et Sa Fidélité depuis toujours et pour toujours. Ainsi je ne suis plus esclave des hommes, de leurs traditions et de leurs interdits, mais esclave de Dieu et de Sa Loi d’amour qui Se manifeste quand j’ose user de miséricorde envers mon prochain, quel qu’il soit. C’est Sa Voix que j’écoute et c’est Lui que je sers aujourd’hui. Chaque jour je Le remercie de me rappeler qui je suis pour Lui, où est mon  devoir et envers qui, car souvent, trop souvent, prise dans la spirale humaine, j’ai tendance à oublier que je suis “créée à l’image de DIEU, comme Sa ressemblance”, que je suis dieu car Dieu ne peut habiter une autre maison que celle qui Lui ressemble !

N’est ce pas Seigneur ? Que dis-Tu ?

« Quiconque se déclarera pour Moi devant les hommes, Moi aussi Je Me déclarerai pour lui devant mon Père. »

Amen, Merci Seigneur.

Mes biens chers frères et soeurs, ce que j’ai à vous dire après cette conversation, ne prendra que 5 minutes de votre temps, alors je vous prie : écoutez attentivement ! Dieu est Amour, Dieu est Parfait. Dieu est Puissant. Sa Perfection se révèle à travers la Puissance de Son Amour qui est La Miséricorde ! De même, et puisque Dieu vit en nous, c’est à travers nos actes de miséricorde et non en nos traditions qu’Il Se dévoile et Se révèle au monde ! Si nous voulons que Dieu habite en nous, si nous voulons Lui construire Sa Maison, prenons garde à ne pas mélanger les choux et les carottes, mais allions soigneusement la sagesse à la miséricorde qui est l’alliage parfait pour réussir La Demeure sacré de Dieu.

Voilà !

Amen et Bonne Journée à vous tous et toutes.

+

*1 Rois 3*Marc 7*Deut 7*Gn.1:26*Mt 10

 

Pour toi qui lis ces quelques lignes, je souhaite et je prie qu’aujourd’hui même L’Amour Se penche sur toi et te prenne dans Ses bras.