reminiscences… pour un dimanche

“L’Eternel parlait avec Moïse comme un homme parle à son ami”

(Exode 33:11)


“Fidèle pour peu de choses” (Matthieu 25)

Voilà comme Dieu nous veut mes biens chers frères et soeurs, chers pèlerins… Voilà toute Sa perfection ! Voici Sa Volonté !

“Soyez donc parfaits, comme votre Père qui est aux cieux est parfait.” (Matthieu 5:48)

Si pour toi petite soeur du Ciel, le chemin de la sainteté et de la perfection s’est résumé à t’abandonner entre les bras de Jésus, pour moi c’est bien dans la fidélité que j’y travaille, car c’est là où j’ai fauté. Dieu a de Ses façons de venir vous prendre et de vous retravailler qui n’a pas son pareil sur la Terre : là où le mal a blessé ! Peu importe les circonstances qui m’y ont poussées, je ne peux le nier : infidèle je l’ai été ! Et Dieu est venu me montrer mon péché – par une Parole de Lui  :  “Je t’aime depuis toujours, c’est pourquoi je te reste profondément attaché” (Jérémie 31:3), j’ai vu, j’ai compris, et par la suite, je fus guérie pour avoir réalisé combien Lui, malgré mon infidélité m’était resté fidèle et m’avait gardé Son Amour ! Cette Vérité m’a libérée ! 

Certes je n’étais pas de ces femmes qui dans leur maison poussaient comme des vignes généreuses, (Psaume 128) ni de ces perles précieuses qui faisaient la fierté de leurs maris (Proverbes 31). Aujourd’hui, comme Eve, ma mère première, je le reconnais : je fus trompée par le charmeur’ et toute ma beauté s’est évanouie avec lui, le trompeur !  Mais Dieu a eu pitié de moi : Il est venu me trouver, et là, au désert où Il m’a conduite, Il est venu Lui même m’instruire, petit à petit m’a façonnée jusqu’à me transfigurer. Ensuite, satisfait de Son oeuvre, Il m’a présentée à Son Fils de qui j’avais jadis ouïe dire !

Certes je connaissais Jésus – je m’étais même donnée à Lui, je Lui avais meme jurée fidélité, promise de L’épouser quand je serai grande! Puis les choses ont changé : sur la route, j’ai rencontré un serpent qui a vite fait de me détourner du chemin… Et Le Fils, je l’ai oublié…

Et la suite, vous la connaissez …

Mais tout ceci est du passé. Certes ma mémoire me dit toujours le mal que j’ai fait… mais aujourd’hui que je vis dans Sa Maison – de toute ma joie je crains Dieu, et la fidélité à La Mission qu’Il a bien voulu nous confier à moi et à Son Fils dont je suis devenue l’épouse, est devenue la priorité de mes priorités.

Maintenant je vis au Present. Car Le Père, mes biens chers frères et soeurs, chers pèlerins, m’a façonnée à Son rythme et à Sa manière ! Et grâce à l’amour de Son Fils, je suis devenue une belle cruche qu’Il a soin de remplir Lui même d’eaux vives de Son Puits où désormais je vis!

Jour après jour, dès l’aube, avec l’aide de leur Saint Esprit, mon âme assoiffée, cherche à connaître Sa Volonté. Car c’est la vérité mes frères et soeurs, c’est là vérité Père :

“Je t’ai contemplé au sanctuaire, j’ai vu ta force et ta gloire. Ton amour vaut mieux que la vie : tu seras la louange de mes lèvres ! Toute ma vie je vais te bénir, lever les mains en invoquant ton nom. Comme par un festin je serai rassasiée ; la joie sur les lèvres, je dirai ta louange. Dans la nuit, je me souviens de toi et je reste des heures à te parler. Oui, tu es venu à mon secours : je crie de joie à l’ombre de tes ailes. Mon âme s’attache à toi, ta main droite me soutient. ” (Psaume 62)

Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit, pour les siècles des siècles. Amen.

Oui mes biens chers frères et soeurs, bien chers pèlerins, Satan existe, je l’ai rencontré ! Ne doutez jamais de son existence ! Un homme avertit en vaux deux ! Moi je l’ai appris tardivement ce qui a grandement retardé mon avancement. Mais vous, vous qui l’apprenez aujourd’hui, ne doutez jamais de l’existence du Malin. Toutefois, CROYEZ en Dieu qui est Le Bien. Maintenant que je vous ai avertis, choisissez de suivre mon Epoux et vous serez toujours bien instruits sur les choses de la vie, et en garde contre les ruses de l’Ennemi. Demeurez fidèles à Dieu en peu de choses et vous vivrez !

N’est ce pas Seigneur ? Que dis-Tu ?

Et Jésus répondit :

“Soumettez-vous à Dieu; résistez au diable et il fuira loin de vous.” (Jc,4,7)

Amen Alleluia ! Merci Seigneur !

Voyez mes frères et soeurs comme aujourd’hui, mon Époux et moi ne faisons qu’UN ! Il lit dans mes pensées et je devine Ses Paroles ! Amen Alleluia ! C’est pourquoi j’aime à m’exclamer comme ma Mère du Ciel :

“Mon âme exalte le Seigneur, exulte mon esprit en Dieu mon Sauveur”,

et comme ma petite soeur du Ciel :

“Tout est Grâce”+

Pour toi qui lis ces quelques lignes, je souhaite et je prie qu’aujourd’hui même L’Amour Se penche sur toi et te prenne dans Ses bras.