Céleste Invitation

“J’ai vu la misère de mon peuple… oui, je connais ses angoisses. “(Exode 3,7)”Celui qui croit en Moi, fera, lui aussi, les oeuvres que Je fais.”(Jean14,12) “Quitte ton pays, ta parenté et la maison de ton père, pour le pays que je t’indiquerai.” (Genèse 12,1)

La première partie de la vie de l’Homme, en général, se passe à apprendre, afin de se situer dans la société et dans le monde ou il ira évoluer, dépendant du métier qu’il aura choisi. La deuxième partie, toujours en général, se passe à pratiquer ce métier, et à faire évoluer ses dons et qualités en dehors de son métier. Ainsi, le passionné du ballon rond passera plusieurs de ses après midi libres à jouer au foot, et le passionné de cartes, à jouer au bridge. Mais qu’en est-elle de l’âme de l’Homme ? Ah, pour ça, il s’en occupe une fois par semaine, le dimanche quand il assiste à la messe, et ça encore, s’il a du temps, car en sus de son métier et de ses activités en dehors, il a aussi sa maison et sa famille qui réclament son attention. Et pourtant, l’âme devrait être la priorité des priorités de l’Homme, car c’est elle qui est invitée par Dieu Lui même, à vivre l’éternité avec Lui qui l’a créé, Lui L’Eternel Dieu Créateur de l’Univers et Père de l’Homme – Celui-là même qui murmure au creux de l’oreille de l’Homme quand, exténué par tout ce qu’il a à faire, sombre dans la déprime et le désespoir:

“J’ai vu ta misère… oui, je connais tes angoisses. Quitte tout cela et suis Moi. Je te ferai siéger à Ma droite dans mon palais – un endroit qui t’es encore inconnu. Tout ce qui m’appartient déjà t’appartient. Je ferai de toi Mon héritier. De plus Je te donnerai le pouvoir de faire ce que Je fais : AIMER. Alors tout ce que tu voudras faire tu le feras sans fatigue ni angoisse de réussir, car c’est Moi qui agira à travers toi. “

N’est ce pas Seigneur Jésus, que dis-Tu ?Et Jésus répondit :

“Dieu nous a élus en Lui, dès avant la fondation du monde pour être saints et immaculés en Sa présence, dans l’amour.” (Ep,1,4)

Amen Alléluia Merci Seigneur Jésus. +

Bien chers frères et soeurs, chers pèlerins, c’est bien tout ce que Dieu nous demande ! Aujourd’hui c’est Lui même qui nous invite, non pas à nous surpasser pour être les premiers avant tous pour prêcher La Bonne Nouvelle qui est bien entendu, la mission de tout disciple de l’Amour, mais Il nous invite à vivre pleinement et humblement cette Bonne Nouvelle, en étant nous mêmes une Bonne Nouvelle : des êtres d’amour; et ce n’est pas en nous faisant remarquer de tous que nous réussirons notre mission, mais en nous faisant remarquer de Lui seulement et de ceux qu’Il nous envoie, non pour les juger et les sermonner mais pour les aimer.

Quant à l’Instruction, laissons à l’Esprit Saint le soin d’éclairer qui Il veut et au moment où Il le veut – ce travail n’est pas le nôtre car notre Maître a dit :” il est écrit dans les prophètes: Ils seront tous enseignés de Dieu.” (Jean 6:45)

Certes en ce puits, La Parole de Dieu est puisée directement des Saintes Ecritures et distribuée. Elle est aussi méditée sous la pleine Lumière du Saint Esprit de Dieu et approuvée du Maitre et Seigneur Jésus de qui nous Le recevons. C’est ainsi que La Bonne Nouvelle est annoncée et La Mission remplie, mais Elle n’est point imposée. S’il faut qu’Elle le soit de force, alors c’est Dieu qui décidera qui doit venir ici en puiser. Ce n’est pas à nous d’en décider. Rendons à César ce qui lui appartient et à Dieu de même.(Mt 22)

N’est ce pas Seigneur ? Et Jésus répondit :

“Je te bénis, Père, Seigneur du ciel et de la terre d’avoir caché cela aux sages et aux intelligents et de l’avoir révélé aux tout-petits.(Mt,11,25)

Amen Alléluia Merci Seigneur Jésus

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather