Faire Miséricorde : une Divine Invitation

La Miséricorde étant Sa nature propre, Son essence même, aujourd’hui encore notre Seigneur Jésus nous invite à La partager avec Lui en nous demandant d’être nous aussi “miséricordieux” : Quand tu donnes un déjeuner ou un dîner, dit Il, n’invite pas les riches de ton voisinage ou de ta famille qui ont les moyens de te rendre l’invitation, invite plutôt ceux qui n’ont rien à te donner en retour : pauvres, estropiés, boiteux, aveugles… (Lc 14)

Si tu veux plaire à Dieu, sois miséricordieux ! Il n’y a rien qui puisse Lui faire autant plaisir que voir Sa Créature Le ressembler, devenir ce à quoi Il l’a créée : à Son image. (Gn.1)

Je ne crois pas qu’être miséricordieux veut dire prendre pitié du plus pauvre, du plus petit que soi, en lui faisant l’aumône d’un repas à partager chez soi. Oh non ! Je crois que serait là une offense à Dieu qui est Amour. Je dois pouvoir être heureuse de le faire, sans réfléchir, sans planifier, au pied levé quoi ! L’invitation doit venir du plus profond de mon coeur là où l’Amour habite. Ce doit être Dieu Lui même qui invite à travers moi. Sinon pas la peine car nous ne sommes pas des robots qui marchent par le son d’une voix qui commande, ni des marionnettes qui bougent quand le magicien qui tire sur leurs ficelles au gré de Sa Volonté. C’est L’Amour qui nous a voulu et créé. C’est l’Amour qui S’est révélé et Se révèle toujours aux hommes par la bouche d’hommes et de femmes choisis à cet effet, afin qu’ils puissent découvrir qui Il est et pourquoi Il est, c’est toujours l’Amour qui nous fait vivre.

Malgré que Dieu soit qualifié de ‘Grand Architecte’ par certains courants de pensées, je ne crois pas qu’Il ait un ‘plan’ pour chacun de nous. Je ne crois pas qu’Il planifie tout à la lettre dans ma vie. Je crois plutôt que c’est l’Esprit de Dieu qui plane sur ma vie, tout comme il est dit qu’au commencement de La Création, avant que La Lumiere ne fut sous ordre de Sa Parole, Son Souffle planait sur les eaux (Gn 1); et s’Il remarque quoique ce soit d’anormal en mon âme – quelque tir imprécis ou jugement mal discerné qu’elle aurai fait – alors Il rectifie, non sans lui avoir au préalable prévenu et montré où le mal a blessé …

Je crois que Dieu ne ferait rien sans m’avertir, rien qui me décoive ou me déplaise, car je crois qu’Il fait tout concourir au bien de mon âme tout simplement parce qu’il m’aime. Ainsi je dois agir de même envers mon prochain.

Voilà comment je Le vois et ce qu’est ma foi.

N’est ce pas Seigneur Jésus ? Que dis-Tu ?

Et Jésus répondit :

“Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu et que l’Esprit de Dieu habite en vous ? Si quelqu’un détruit le sanctuaire de Dieu, cet homme, Dieu le détruira, car le sanctuaire de Dieu est saint, et ce sanctuaire, c’est vous.” (1Co:3)

Amen Alléluia Merci Seigneur Jésus

Mes bien chers frères et soeurs, chers amis pèlerins,

Aujourd’hui encore Dieu notre Père, à travers notre Maître,  nous invite à aimer avec miséricorde, c’est à dire aimer avec notre coeur… de tout notre coeur, prendre part à la construction de notre prochain comme Dieu prend part à notre propre construction : à faire pour lui comme Lui même a fait pour nous, avec le même amour, même si pour cela nous devons être mal vu par le monde, parfois même être rejetés par nos proches. Répondons favorablement à Son Invitation car Il nous a bien instruits. Demandons Lui simplement et humblement de continuer en nous Son Oeuvre de construction, et qu’il en soit toujours fait selon Sa Sainte Volonté.

N’est ce pas Seigneur ?

Et Jésus répondit :

“Venez à Moi, vous tous qui peinez et ployez sous le fardeau et Moi je vous soulagerai.”Mt,11,28

Amen +

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather