Tous ? Saints ? …

Solennité de la Toussaint

PRIONS

Bien chers freres et soeurs, chers pelerins, prions “tous ensemble, réjouissons-nous dans le Seigneur, célébrons ce jour de fête en l’honneur de tous les saints. Les anges se réjouissent avec nous de cette fête ; ils en glorifient le Fils de Dieu.

Gloire à Dieu.

Dieu éternel et tout-puissant, tu nous donnes de célébrer dans une même fête la sainteté de tous les élus ; puisqu’une telle multitude intercède pour nous, réponds à nos désirs, accorde-nous largement tes grâces. Par Jésus Christ, ton Fils, notre Seigneur.”

MEDITATION

Tous ? Vous avez dit ” tous saints”?

Qu’est ce que la vraie sainteté sinon renoncer chaque jour à sa propre volonté pour ne faire que la Volonté de Dieu !

Et que veut Dieu ? Ecoutons Le :

“Soyez miséricordieux comme votre Père est miséricordieux…”
(Luc 6)

Si Dieu le demande, si Dieu veut que nous pratiquions la miséricorde, c’est parce que c’est le chemin vers le bonheur. De nouveau, écoutons Le :

“Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde.”
(Mt 5)

On nous demande souvent à Maurice et à moi ce qui veut dire ce grand mot : MISÉRICORDE ? Et nous répondons toujours ce que notre Maître – Lui même Le Miséricordieux – a enseigné sur le sujet. De nouveau, écoutons Le :

“Soyez miséricordieux comme votre Père est miséricordieux. Ne jugez pas, et vous ne serez pas jugés ; ne condamnez pas, et vous ne serez pas condamnés. Pardonnez, et vous serez pardonnés. Donnez, et vous recevrez : une mesure bien pleine, tassée, secouée, débordante, qui sera versée dans votre tablier ; car la mesure dont vous vous servez pour les autres servira aussi pour vous.”

(Luc 6)

Plus qu’un sujet à traiter : la miséricorde est une pratique !

Pratiquer la miséricorde plait à Dieu. Ecoutons Le :

“Allez apprendre ce que signifie : Je veux la miséricorde, non le sacrifice. En effet, je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs. “

(Mt 9).

Plus qu’un sujet à traiter : la miséricorde est une pratique qu’il faut apprendre par-dessus le marché. En effet Dieu insiste que cette pratique entre dans nos moeurs, soit la source même de toutes nos valeurs, voire même qu’elle devienne, non pas comme une seconde nature, une deuxieme peau, mais notre nature même. Dieu veut que nous trouvions naturel de ne pas juger, ne pas condamner, de pardonner et de donner, sans nous poser de questions, sans même devoir y réfléchir. Il y attache tellement d’importance qu’Il renvoie sur les bancs de l’Ecole ceux qui jugent, condamnent, ne pardonnent pas, ne donnent pas :

Allez apprendre ce que cela veut dire …!

A quoi sert que tu t’obliges à toutes sortes de rituels, que tu te fatigues à toutes sortes de pratiques religieuses, que tu t’attaches à leurs traditions, si dans ton coeur tu juges et condamnes ton frère, tu ne pardonnes pas à ta soeur, tu ne prêtes ni ne donnes à ton prochain ? Toutes tes dévotions ne serviront à rien et Dieu n’en tiendra aucun compte !

TEMOIGNAGE

Je suis tombée par hasard ce matin sur un grand exposé papal sur la pratique de La Miséricorde ! ‘Encore un autre’, ais-je pensé et je ne l’ai pas lu jusqu’à la fin… Je me suis arrêtée à mi chemin parce que pour moi, qui suis jugée et condamnée par ce même pape, tous les mots de son exposé sonnaient faux ! Et je me suis de nouveau posée la question : ‘comment est ce qu’il peut encore prêcher alors que lui même ne pratique pas ce qu’il prêche ?’

N’est ce pas Seigneur Jésus ? Que dis-tu aujourd’hui en cette grande fête de l’Eglise où tous les saints sont fêtés ? Tous Seigneurs ? Sont ils tous saints ceux là qui nous dirigent en nous jugeant et en nous condamnant ? Comment cela se peut il?

Et Jésus répondit par un long extrait du livre d’Ezechiel que j’ai lu cette fois jusqu’à la fin et avec beaucoup d’attention, non seulement parce que tout ce qui est dit est vérité comme elle est, mais aussi parce que je ressens la responsabilité de le publier ici dans son intégralité ! N’est ce pas Seigneur ?

Et Jésus répondit :

Tu te soucies et t’agites pour beaucoup de choses. (Lc,10:41) Voici ce que vous devez faire : “Maintenez-vous dans l’amour de Dieu; placez votre attente dans Ma miséricorde. (Jude.1:21) Ne vous tracassez pas car, “Dieu les enseignera tous.” (Jn.6:45)

Amen Merci Seigneur. Pardonne moi si je suis montée un peu sur mes grands chevaux, mais Tu connais mieux que moi – pour l’avoir Toi même planté en moi – mon sens aigu de la justice, souvent sans doute démesuré comme aujourd’hui, en ce qui concerne ce sujet qui tourne et retourne autour des interdictions aux sacrements imposees aux “divorcés et remariés” de l’Eglise Catholique, et qui demeure, en ce qui me concerne, toujours épineux  …

Alors Jésus fixa sur lui son regard et l’aima. (Mc.10:21)

Amen Alleluia + Merci Seigneur 😍 Je T’aime aussi ❤

Sainte Fête à tous et à toutes, et …

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmailby feather